Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Mariage homosexuel: le Nigeria dit non

Mariage homosexuel: le Nigeria dit non

Les parlementaires nigérians ont adopté jeudi une loi qui interdit le mariage aux homosexuels, puni d'une peine d'emprisonnement, et criminalise les démonstrations publiques d'affection entre personnes de même sexe. Les députés ont unanimement approuvé le projet de loi qui prévoit jusqu'à 14 années de prison en cas de mariage homosexuel. Le texte, qui avait déjà été voté par les sénateurs, attend désormais d'être signé par le président Goodluck Jonathan.

RDC: les vraies raisons de la création d'une ville en hommage à Lumumba

RDC: les vraies raisons de la création d'une ville en hommage à Lumumba

La décision a été prise le 13 mai en conseil des ministres, indique l’Agence France Presse. Une ville portant le nom de Patrice Lumumba, premier Premier ministre de la République démocratique du Congo (ex-Congo belge, ex-Zaïre) est créée dans le centre du pays. Lumumba ville, apprend-on du communiqué gouvernemental, dont AFP reprend quelques lignes, couvrira «les emplacements actuels de la cité de Wembo-Nyama et du groupement Ewango».

Mali: le MNLA ne veut pas entendre parler d'élections

Mali: le MNLA ne veut pas entendre parler d'élections

Le MNLA, la rébellion armée touareg du Mali, refuse tout désarmement et «ne veut pas entendre parler» des élections prévues en juillet «tant que de véritables négociations n'auront pas été engagées avec Bamako», a déclaré le vice-président du mouvement mercredi à Paris. «Le désarmement du MNLA, il n'en est pas question. Est-ce qu'on a déjà vu un groupe armé désarmer tant qu'il n'y a pas eu négociations ?», a lancé Mahamadou Djeri Maïga lors d'une conférence de presse.

Un groupe armé touareg prend le contrôle d'une localité au Nord-Mali

Un groupe armé touareg prend le contrôle d'une localité au Nord-Mali

Le mouvement des Arabes de l'Azawad (MAA), a pris dimanche 21 avril le contrôle de la localité malienne de Ber, près de Tombouctou (nord), alors que des touaregs armés membres du mouvement islamique de l'Azawad (MIA), se sont regroupés à Kidal (nord-est), a appris l'AFP de sources militaires africaines. «Le MAA contrôle actuellement la ville de Ber après avoir chassé un groupe armé local, non identifié pour le moment», a déclaré à l'AFP, une source militaire interrogée à Tombouctou.

Le conflit malien pourrait déborder au Sahara occidental, selon Ban Ki-moon

Le conflit malien pourrait déborder au Sahara occidental, selon Ban Ki-moon

  Le Sahara occidental est-il menacé par le conflit malien? Le chef de l'ONU Ban Ki-moon a appelé lundi 8 avril à une résolution «urgente» de la crise au Sahara Occidental de peur des retombées dans la région du conflit faisant rage au Sahel, en particulier au Mali, a-t-il dit dans un rapport au Conseil de sécurité. «La montée de l'instabilité et de l'insécurité au sein et autour du Sahel requiert une solution urgente de ce conflit qui dure depuis longtemps», a-t-il alerté dans ce rapport.

La France retire ses premiers soldats du Mali

La France retire ses premiers soldats du Mali

  Les premières unités de l'armée française, soit une centaine d'hommes, ont été retirées du Mali et sont arrivées lundi 8 avril à Paphos, à Chypre, a annoncé à Paris l'état-major des armés. Les soldats désengagés doivent passer trois jours dans un hôtel de Paphos où séjournent habituellement les militaires français de retour d'opérations, avant de regagner la France. Les militaires français déployés au Mali étaient un peu plus de 4 000 avant ce premier retrait.

Le chef d'al-Qaida appelle ses fidèles au Mali à «résister et patienter»

Le chef d'al-Qaida appelle ses fidèles au Mali à «résister et patienter»

«Je préviens la France qu’avec la volonté de Dieu, elle connaîtra le même sort qu’a connu l’Amérique en Irak et en Afghanistan», met en garde Ayman Al Zawahiri, chef d’al-Qaida depuis juin 2011 et la mort d’Oussama Ben Laden lors d’un raid américain.Son message placé sous le thème de l'unification des musulmans appelle les fidèles au Mali à «résister et à patienter» devant l'intervention militaire française dans leur pays, estimant qu'ils pourraient «infliger une nouvelle défaite aux croisades mondiales».

Le voyage de Hollande au Maroc occulté par l'affaire Cahuzac

Le voyage de Hollande au Maroc occulté par l'affaire Cahuzac

Le président français, François Hollande, est arrivé mercredi après-midi à Casablanca, pour une visite d'Etat au Maroc censée conforter les bonnes relations entre les deux pays mais qui risque d'être dominée par le scandale Cahuzac, du nom de l'ex-ministre mis en examen. M. Hollande, accompagné d'un cortège de ministres, a été accueilli à son arrivée par le roi Mohammed VI, en pleine tourmente politique en France, l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac ayant avoué mardi disposer depuis vingt ans d'un compte à l'étranger.

Au Maroc, la France ne veut pas «se reposer sur ses lauriers»

Au Maroc, la France ne veut pas «se reposer sur ses lauriers»

François Hollande effectue comme prévu sa visite d'Etat de deux jours au Maroc. Et cela en dépit de l'aveu du ministre du budget Jérôme Cahuzac. Avec ce voyage, le président français espère consolider les liens avec son premier partenaire au Maghreb. Points forts de cette visite, le chef de l'Etat rencontrera le roi Mohammed VI à Casablanca, puis s'entretiendra, à Rabat, avec le Premier ministre islamiste Abdelilah Benkirane, avant un discours attendu devant le Parlement.