Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Amina, la femme qui avait dit non à Mandela

Amina, la femme qui avait dit non à Mandela

Des femmes que Mandela a aimées, l’histoire ne retient souvent que le nom de Winnie, la plus sulfureuse de toutes ses conquêtes. Mandela vient une nouvelle fois d’être hospitalisé. Sa nouvelle compagne, la Mozambicaine Graça Machel, épousée lorsqu’il avait 80 ans, est certainement à ses côtés. Mais une autre femme manque à l'appel. Amina Cachalia, son amie chère et compagne de lutte s’est éteinte le 31 janvier dernier, à 82 ans.

Les happy few africains d'Obama

Les happy few africains d'Obama

Le président américain Barack Obama n'invite pas n'importe qui à sa table. Seulement quatre dirigeants ont été invités à la Maison Blanche. Il s’agit des présidents sénégalais, Macky Sall, sierra-léonais, Ernest Bai Koroma, malawite, Joyce Banda et du Premier ministre cap-verdien, José Maria Pereira Neves.En 2011, la liste des invités avait été tout aussi sélective: le Béninois Thomas Yayi Boni, le Guinéen Alpha Condé, le Nigérien Mahamadou Issoufou et l’Ivoirien Alassane Ouattara avaient été de la partie. 

Difficile mariage du niqab et du bikini

Difficile mariage du niqab et du bikini

Quand la révolte de la rue a eu raison du régime Ben Ali, Arije Nasser a crié victoire. La fuite du raïs déchu sonnait le glas de l'épouvantail islamiste agité dans les plus hautes sphère de l'Etat tunisien. Après la révolution, la jeune étudiante en anglais, a enfin pu porter le niqab, un voile intégral. «Je me sens comme une princesse quand je marche dans la rue avec ça, dit-elle. Le niqab et même le hijab était interdit avant la révolution, mais maintenant nous nous sentons plus à l'aise de pratiquer nos activités religieuses.»

Morsi devrait relire ses livres d'Histoire

Morsi devrait relire ses livres d'Histoire

Il est «sans profondeur», d’après les dires du roi Abdallah de Jordanie. Certains n’hésitent pas à pointer sa méconnaissance de la culture arabe classique. Le président égyptien, Mohamed Morsi, est l’homme visé par ses critiques. Lors de sa récente visite au Pakistan, le 18 mars dernier, le président égyptien a prononcé un discours après avoir reçu un doctorat honorifique de l'université nationale des sciences et de la technologie.

L'Ethiopie, cimetière de la liberté de la presse

L'Ethiopie, cimetière de la liberté de la presse

Al Jazeera révèle, dans un article publié sur son site, que ses pages Web en anglais et en arabe font l'objet de censure en Ethiopie. Les authorités éthiopiennes n'ont pas souhaité commenter ces accusations. Selon les données fournies par l’outil d’analyse d’audience Google Analytics, le trafic des pages en anglais du site web d’Al Jazeera serait ainsi passé de 50.000 hits au mois de juillet 2012 à seulement 114 en septembre 2012.

Les Algériens vivent une «misère sexuelle extraordinaire»

Les Algériens vivent une «misère sexuelle extraordinaire»

Haroun et Ibrahim avaient respectivement 10 et 9 ans. Après avoir disparu pendant plusieurs jours, leurs corps mutilés ont été retrouvés sans vie à Constantine, ville désormais meurtrie par ce drame. A la consternation s'ajoute évidemment l'incompréhension. «Comment peut-on s’en prendre de la sorte à deux gamins innocents, pleins de vie et qui n’ont jamais fait de mal à une mouche», s’insurge Seïf Ghanem-Lakehal, un employé dans une entreprise privée.