Slate Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Les homosexuels marocains font leur coming-out

Les homosexuels marocains font leur coming-out

«L’Amour pour tous», c’est le thème de la cyber-campagne que viennent de lancer des militants LGBT (Lesbiennes, gay, bi et trans) au Maroc. En prévision de la Journée mondiale contre l’homophobie qui se célèbre le 17 mai prochain, la campagne appelle tous les homosexuels et les gay-friendly marocains à des «manifestations paisibles», à travers tout le pays. Objectif, réclamer la dépénalisation de l’homosexualité dans le royaume chérifien.

Tchad: la tentative de «déstabilisation» du régime n'est pas claire

Tchad: la tentative de «déstabilisation» du régime n'est pas claire

Depuis le 1er mai, les autorités gouvernementales tchadiennes font circuler la même information: une tentative de «déstabilisation» a été déjouée. Selon N’djaména, explique Le Journal du Tchad, un certain nombre de personnes ont été arrêtées, dont des civils et des officiers de l’armée, et six à huit personnes auraient trouvé la mort lors de cette opération. Mais ça, c’est pour la version officielle, du moins, celle que veut bien livrer le régime tchadien.

Dans l'enfer des noirs de Tunisie

Dans l'enfer des noirs de Tunisie

«Wassif», c’est le terme un peu péjoratif qui désigne les noirs de Tunisie. Et pourtant ce même mot qu’ont employé le 1er mai dans les rues de la capitale tunisienne, plusieurs centaines d’entre eux, afin de dénoncer les discriminations dont ils sont victimes au quotidien, dans les lieux publics ou au travail. Le site Tunisie Numérique revient sur cette manifestation, à travers un document vidéo qui donne la parole à quelques militants de la cause noire en Tunisie. «Wassif n’est pas une couleur», ont-ils scandé sur l’avenue Bourguiba, relate Tunisie Numérique.