Ozal Emier

Ozal Emier

Journaliste.

Maïmouna Gueye ou l'art d'être insoumise

Maïmouna Gueye ou l'art d'être insoumise

Levée de rideau. Maïmouna Gueye arrive, juchée sur des talons compensés vertigineux. Elle s’est installée à la terrasse du café en face du théâtre Michel, «pour fumer» explique-t-elle. Quand on la découvre pour la première fois, on est un peu perplexe. La jeune comédienne a des allures de diva d’un autre temps; on craint, à tort, qu’il en soit de même de son tempérament. Chevelure longue et abondante, ongles interminables peints d’un rose flashy et perle rouge au front, elle s’est construit un personnage de vamp ultra glamour.