L'essor

L'essor

Missions de sensibilisation contre la prolifération des armes légères : L’ETAPE DE SIKASSO

Quatre équipes de la Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères étaient récemment en mission dans les régions de Koulikoro, Sikasso, Gao et Tombouctou. Objectifs : sensibiliser les populations sur les dangers que présentent ces armes et inviter détenteurs et fabricants à se mettre en règle vis-à-vis de la législation nationale. L’équipe de Sikasso, conduite par le colonel Saïdou Goundourou, s’est rendue dans quatre cercles de la Région (Sikasso, Kadiolo, Bougouni et Yanfolila) en compagnie des autorités régionales.

Ban Ki-moon hausse le ton contre le Rwanda

L’ONU persiste et signe sur sa conviction que les obus tirés sur le Rwanda l’ont été par le M23 et non par l’armée congolaise. Après les déclarations du chef des opérations de maintien de paix de l’ONU (Monusco), le 29 août lors d’une réunion à huis clos devant le Conseil de sécurité selon lesquelles des soldats rwandais s’étaient infiltrés ces derniers jours au Nord-Kivu pour appuyer les rebelles du M23, c’est au tour du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon d’enfoncer le clou et de confirmer publiquement ces accusations. RFI

IBK en visite

Le président de la République élu, Ibrahim Boubacar Kéita , est arrivé en milieu de matinée à Abidjan, la capitale économique ivoirienne. M. Kéita a été accueilli à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët (Abidjan-Sud), par son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, par ailleurs, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Les deux hommes auront un entretien au palais présidentiel au Plateau (Abidjan-Centre), avant que IBK ne regagne Bamako en fin de journée.

Algérie : le FLN se dote d’un secrétaire général après 7 mois de crise

Le Front de libération nationale (FLN), parti historique algérien otage depuis des mois de la rivalité entre deux tendances se disputant son contrôle en vue de la présidentielle de 2014, a élu jeudi 29 août un nouveau secrétaire général. Ammar Saïdani, ancien président de l’Assemblée populaire nationale (la chambre basse du Parlement) et candidat unique, a été plébiscité à main levée par le comité central du parti, sept mois après la destitution de son chef contesté, Abdelaziz Belkhadem.