Rewmi

Rewmi

Blessures de Cheikhou Kouyaté- Malchance ou folle témérité ?

Blessures de Cheikhou Kouyaté- Malchance ou folle témérité ?

Vu son gabarit, on lui consent une santé de fer. Mais, pour bizarre que cela puisse paraitre, Cheikhou Kouyaté se blesse de façon récurrente et surtout en sélection. Des bobos physiques qui disparaissent et reviennent constamment, et qui font que le joueur lâche souvent ses coéquipiers, les jours de matchs décisifs. Ça a été le cas contre le Mexique (JO 2012) et contre la Côte d’Ivoire (Eliminatoire Can 2013). Tout de même inquiétant pour l’avenir.

Yankhoba Diattara " L’Etat, en complicité avec certains Thièssois, est le principal bourreau de la ville de Thiès "

Yankhoba Diattara " L’Etat, en complicité avec certains Thièssois, est le principal bourreau de la ville de Thiès "

A quelques mois des élections locales, la cité du rail, ville stratégique à tout point de vue, est en train de devenir un champs de bataille où, périodiquement, les principaux leaders politiques se livrent des combats sans merci. C’est ainsi que, moins d’une semaine après le passage salé du ministre Thierno Alassane Sall, dans le quartier populeux et populaire de Darou Salam, le premier adjoint au Maire, s’est rendu sur place pour s’enquérir des réalités.

[Vidéo]TOURISME - Youssou Ndour passe le plan de vol

[Vidéo]TOURISME - Youssou Ndour passe le plan de vol

[Vidéo]TOURISME - Youssou Ndour passe le plan de vol à Oumar Guèye mardi, 10 septembre 2013 17:30 Share Button Les ministres Youssou Ndour et Oumar Guèye ont procédé mardi à la passation de service au désormais ministère du Tourisme et des Transports aériens. Aux environs de 12H30, après une séance de travail à huis-clos, les deux ministres se sont retrouvés dans la salle de conférence en présence de nombreux invités avant de sacrifier au cocktail d’adieu en l’honneur de Youssou Ndour nommé ministre conseiller auprès du président de la République.

Entre Vision et Rêve : le grand amalgame de l' opposition ? (Par Waly Ndiaye)

Il est fréquent d’entendre l’opposition dire que Macky Sall n’a pas de vision et que c’est son prédécesseur qui avait une vision. La question qui me brûle alors les lèvres avant même de décortiquer cette hérésie intellectuelle pour ne pas dire l’inculture qui se cache derrière de tels propos, c’est de leur demander mais quelle était bien cette vision de Abdoulaye Wade? De qui se moque –t-on ? De Macky ou du peuple Sénégalais ? De quel pays parle –t-on ? Du Sénégal légué en 2012? Parbleu !