mis à jour le

Afrique du Sud: Buthelezi abandonne le leadership du parti zoulou après 44 ans

Le chef de l'historique parti zoulou Inkhata d'Afrique du Sud, Mangosuthu Buthelezi, a annoncé samedi qu'il démissionnait après 44 ans à son poste et à près de 91 ans, a-t-il annoncé samedi.

Mangosuthu Buthelezi dirigeait le parti nationaliste zoulou Inkatha Freedom (IFP), influent sous le régime d'apartheid et à l'origine des violences les plus marquantes du pays au cours des premières élections multiraciales de 1994. 

M. Buthelezi a d'abord été membre de l'ANC jusqu'à sa rupture pour créer l'IFP en 1975. Il a dirigé le parti dès ses débuts, un règne marqué par des guerres territoriales sanglantes avec les militants de l'ANC dans les townships à majorité noire pendant les années 1980 et 1990. 

"Je ne me présenterai pas à ma propre succession", a-t-il déclaré samedi pendant le congrès de son parti, réuni à Ulundi, dans le nord-est du pays, réuni pour élire un nouveau chef.

"Mes jours en tant que président de l'IFP sont derrière moi, je passe le relais cet après-midi", a-t-il annoncé aux délégués , évoquant le trajet "long" et "difficile" qu'il avait parcouru. 

Ayant occupé les fonctions de Premier ministre du territoire "indépendant" de KwaZulu, une création politique du gouvernement de l'apartheid, Mangosuthu Buthelezi a souvent été considéré comme un allié de ce régime raciste, ce qu'il a toujours nié. 

L'IFP est soutenu par les Zoulous, le plus grand groupe ethnique du pays. Le parti, qui avait remporté 43 sièges aux premières élections multiraciales après marquant la fin de l'apartheid en 1994, n'a obtenu que 14 sièges aux dernières élections de mai 2019.

AFP

Ses derniers articles: Au Liberia, le réconfort dans la prière après la mort d'une trentaine d'enfants  RDC: Koffi Olomide dans la tourmente de la censure avant son retour en France  RDC: un chef rebelle jugé pour des viols massifs en 2018, Mukwege partie civile 

Afrique

AFP

Afrique du Sud: l'Etat sommé de venir en aide aux femmes victimes de violences

Afrique du Sud: l'Etat sommé de venir en aide aux femmes victimes de violences

AFP

Afrique de l'Ouest : un plan

Afrique de l'Ouest : un plan

AFP

Manifestation contre les féminicides en Afrique du Sud

Manifestation contre les féminicides en Afrique du Sud

leadership

MAP

Les représentants des Tariqa Tijaniya et Qadiria saluent le leadership d'Amir Al-Mouminine

Les représentants des Tariqa Tijaniya et Qadiria saluent le leadership d'Amir Al-Mouminine

satarbf

Hamed Karoui n’a plus de chance de réussir un quelconque leadership

Hamed Karoui n’a plus de chance de réussir un quelconque leadership

group promo consulting

Le leadership de Mademba Sock mis

Le leadership de Mademba Sock mis

zoulou

AFP

Johnny Clegg, "le Zoulou blanc" et chantre anti-apartheid, a tiré sa révérence

Johnny Clegg, "le Zoulou blanc" et chantre anti-apartheid, a tiré sa révérence

AFP

Mini-scandale après l'appel d'une compagnie d'assurances au roi zoulou

Mini-scandale après l'appel d'une compagnie d'assurances au roi zoulou

AFP

Le leader de l'ensemble zoulou Ladysmith Black Mambazo se retire

Le leader de l'ensemble zoulou Ladysmith Black Mambazo se retire