mis à jour le

Cacao: Ghana et Côte d'Ivoire adoptent un nouveau mécanisme de fixation des prix

La Côte d'Ivoire et le Ghana, les deux premiers producteurs mondiaux de cacao, ont mis en place mercredi à Abidjan, un nouveau mécanisme de vente de leur cacao, qui instaure un différentiel de 400 dollars la tonne.

"A la suite d'une série d'échanges avec les principales parties prenantes, la Côte d'Ivoire et le Ghana ont mis en place un nouveau mécanisme de fixation des prix pour le commerce des fèves de cacao qui contribuera à fournir un prix rémunérateur aux producteurs", souligne un communiqué final laconique, à l'issue d'une rencontre des experts des deux pays et des industriels.

"Ce système prend en compte un différentiel de revenu de subsistance fixe qui procurera aux producteurs un revenu décent", poursuit le texte, qui établit "un montant de 400 dollars la tonne pour garantir le prix plancher aux producteurs".

Les deux pays ont aussi promis d'engager des discussion avec l'industrie cacaoyère sur les questions de la durabilité du mécanisme.

Le 12 juin, dans une décision "historique" présentée comme un moyen de mieux rémunérer les agriculteurs, les deux pays, ont suspendu la vente des récoltes de 2020/2021 jusqu'à nouvel ordre pour préparer la mise en place de ce prix minimum. La Côte d'Ivoire et le Ghana avaient décidé qu'ils ne vendraient plus leur cacao en deçà de 2.600 dollars la tonne.

Sur les 100 milliards de dollars que représente le marché mondial du cacao, seuls 6 milliards reviennent aux agriculteurs. 

Une situation "déraisonnable", avait fustigé  le vice-président du Ghana, Mahamudu Bawumia. "Un juste prix des fèves de cacao serait une grande aide pour appuyer les investissements du gouvernement dans les infrastructures rurales et pour améliorer les conditions de vie", avait-il ajouté.

La différence de prix payé aux producteurs des deux côtés de la frontière des deux voisins suscite la contrebande, source de tensions entre les deux pays. 

Le Ghana et la Côte d'Ivoire, voisins et "jumeaux" par la géographie, le peuplement et l'agriculture, représentent plus de 60% de la production mondiale de cacao.

La Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial de cacao avec une production d'environ 2 millions de tonnes par an, dont elle ne transforme que moins de 500.000 tonnes. 

AFP

Ses derniers articles: Tunis: le chef de la diplomatie française reporte de trois jours son voyage au Mali  Présidentielle en Guinée: tensions toujours vives dans l'attente de résultats officiels  Le président du Nigeria intransigeant face au soulèvement populaire 

Ghana

AFP

Le président du Ghana au Mali après la levée des sanctions ouest-africaines

Le président du Ghana au Mali après la levée des sanctions ouest-africaines

AFP

Les vols internationaux reprennent mardi au Ghana

Les vols internationaux reprennent mardi au Ghana

AFP

Le Ghana choisit Akonnor comme sélectionneur

Le Ghana choisit Akonnor comme sélectionneur

nouveau

AFP

Présidentielle en Côte d'Ivoire: un nouveau mort lors de manifestations

Présidentielle en Côte d'Ivoire: un nouveau mort lors de manifestations

AFP

Présidentielle en Côte d'Ivoire: l'opposition franchit un nouveau pas vers le boycott

Présidentielle en Côte d'Ivoire: l'opposition franchit un nouveau pas vers le boycott

AFP

En Algérie, un nouveau féminicide attise la colère sur les réseaux sociaux

En Algérie, un nouveau féminicide attise la colère sur les réseaux sociaux

prix

AFP

Nigeria: suspension d'une hausse des prix de l'électricité

Nigeria: suspension d'une hausse des prix de l'électricité

AFP

Le prix Nobel Denis Mukwege au c

Le prix Nobel Denis Mukwege au c

AFP

Kenya: les élèves et le système éducatif paient le prix fort face au Covid

Kenya: les élèves et le système éducatif paient le prix fort face au Covid