mis à jour le

CAN-2019: Msakni le Lynx de retour parmi les 23 Aigles tunisiens

L'attaquant vedette de la sélection tunisienne, Youssef Msakni, forfait sur blessure au Mondial, est de retour dans la liste des 23 de la CAN-2019 (21 juin-19 juillet) en Egypte, dans une équipe composée en majorité de joueurs expatriés.

En revanche, à la dernière minute, le défenseur d'Al Ahly Ali Maaloul a été remplacé dans le groupe par le milieu Karim Aouadhi.

Msakni, alias le Lynx, milieu d'Eupen en Belgique, jouera aux côtés du capitaine de Montpellier Ellyes Skhiri, et des attaquants de Saint-Etienne Wahbi Khazri et de Nice Bassem Srarfi.

L'ex-star du foot français Alain Giresse, sélectionneur de la Tunisie depuis fin 2018, a convoqué 12 joueurs évoluant à l'étranger, notamment en France et en Arabie saoudite. Mais la plupart sont déjà soudés par un parcours commun en Coupe du monde en Russie, où ils ont été éliminés après deux défaites face à l'Angleterre et la Belgique.

Parmi les nouveaux appelés, deux joueurs du championnat allemand, Mohamed Dräger (SC Paderborn) et Mark Lamti du Bayer Leverkusen.

Seifeddine Khaoui (Caen) et Mohamed Amine Ben Amor (ESS), blessés, ainsi que Yohan Benalouane (Nottingham Forest) et Siyam Ben Youssef (Kassimpacha), qui n'ont pas souhaité se joindre à la sélection, ne disputeront pas la CAN.

Interrogé sur l'objectif des Aigles de Carthage, qui visaient les demi-finales lors des précédentes éditions, le coach français avait souligné fin mai ne pas vouloir "mettre de limites dans notre ambition".

"Arriver dans le carré d'as, quand je suis arrivé on m'a toujours dit que c'était un désir et un objectif clair ici", avait-il indiqué, "mais pourquoi mettre des limites".

La Tunisie, qui est dans le groupe E avec l'Angola, la Mauritanie et le Mali, a vaincu l'Irak 2-0 vendredi puis la Croatie 2-1 mardi en match préparatoires, et doit rencontrer le Burundi lundi au stade de Radès.

Les Aigles débuteront la compétition le 24 juin face à l'Angola. 

Les 23 Tunisiens:

Gardiens de but: Farouk Ben Mustapha (Al Shabab/KSA), Moez Hassen (OGC Nice/FRA), Moez Ben Chrifia (ES Tunis/TUN)

Défenseurs: Mohamed Dräger (SC Paderborn/GER), Rami Bedoui (Al Feiha/KSA), Yassine Meriah (Olympiakos/GRE), Dylan Bronn (La Gantoise/BEL), Oussema Haddadi (Ettifaq/KSA), Karim Aouadi (ES Sahel/TUN), Nassim Hnid (CS Sfaxien/TUN), Wajdi Kechrida (ES Sahel/TUN), Ayman Ben Mohamed (ES Tunis/TUN)

Milieux: Ellyes Skhiri (Montpellier/FRA), Ferjani Sassi (Zamalek SC/EGY), Naïm Sliti (Dijon/FRA), Bassem Srarfi (OGC Nice/FRA), Ghaylen Chaalali (ES Tunis/TUN), Mark Lamti (Bayer Lverkusen/GER), Youssef Msakni (KAS Eupen/BEL)

Attaquants: Wahbi Khazri (Saint-Etienne/FRA), Anice Badri (ES Tunis/TUN), Firas Chaouat (CS Sfaxien/TUN), Yassine Khenissi (ES Tunis/TUN)

AFP

Ses derniers articles: Amical Algérie-Colombie: une fête lilloise réussie sur tous les plans  Kipchoge et Kosgei parmi les nommés au titre d'athlète de l'année de l'IAAF  Algérie: bloqués la semaine passée, les étudiants manifestent 

Aigles

Steven LAVON

Tournoi UEMOA / Groupe A: Une place en finale entre Etalons, Aigles et Eléphants

Tournoi UEMOA / Groupe A: Une place en finale entre Etalons, Aigles et Eléphants

Steven LAVON

Foot Mali: On cherche un sélectionneur pour les Aigles

Foot Mali: On cherche un sélectionneur pour les Aigles

Steven LAVON

Tunisie 0 Cameroun 0: les regrets du sélectionneur des Aigles de Carthage !

Tunisie 0 Cameroun 0: les regrets du sélectionneur des Aigles de Carthage !

retour

AFP

RDC: Koffi Olomide dans la tourmente de la censure avant son retour en France

RDC: Koffi Olomide dans la tourmente de la censure avant son retour en France

AFP

Au Gabon, le difficile retour

Au Gabon, le difficile retour

AFP

Afrique du Sud: retour progressif

Afrique du Sud: retour progressif

Tunisiens

AFP

Les Tunisiens confient un mandat clair

Les Tunisiens confient un mandat clair

AFP

Les Tunisiens confient un mandat clair

Les Tunisiens confient un mandat clair

AFP

Homme d'affaires ou juriste? Les Tunisiens votent pour une présidentielle

Homme d'affaires ou juriste? Les Tunisiens votent pour une présidentielle