mis à jour le

Elections en RDC: Fayulu "largement en tête", selon son directeur de campagne

Le candidat de l'opposition Martin Fayulu est "largement en tête" de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo, a déclaré lundi son directeur de campagne Pierre Lumbi en affirmant s'appuyer sur "plus d'un tiers des bulletins de vote dépouillés".

"Plus d'un tiers des bulletins de vote ont été dépouillés sur le plan national. Et les tendances sont sans appel: elles mettent le candidat de la coalition Lamuka, Martin Fayulu Madidi, largement en tête", a déclaré M. Lumbi lors d'un point de presse.

La coalition Lamuka ("Reveille-toi") "n'a aucune intention de se substituer" à la Commission électorale nationale indépendante (Céni) mais attend "la communication des résultats issus des urnes, sincères et conformes à la volonté du peuple congolais", a-t-il ajouté. 

"Malgré les irrégularités d'hier (dimanche), malgré les entraves lors de notre campagne, ce qui s'est passé hier, c'était un véritable tsunami. Donc, malgré tout ça, la victoire appartient à Martin Fayulu", a insisté M. Lumbi en réponse à une question. 

"Nous attendons que la Céni puisse dire la vérité, et rien que la vérité des urnes", a estimé M. Lumbi, un ancien conseiller sécurité du président Kabila, passé à l'opposition en 2015.

La Céni doit officiellement proclamer les résultats provisoires d'ici au dimanche 6 janvier, avant de très probables contentieux portés devant la Cour constitutionnelle.

Député peu connu avant la campagne, M. Fayulu a le soutien de deux poids lourds de l'opposition anti-Kabila, l'ex-gouverneur du Katanga Moïse Katumbi et l'ex-chef de guerre et ancien vice-président Jean-Pierre Bemba.

Il arrive en tête dans trois centres de vote visités par l'AFP à Goma (Zanner, les Volcans, Katenbere), devant le candidat du pouvoir, Emmanuel Ramazani Shadary, et l'autre opposant, Félix Tshisekedi.

M. Fayulu l'emporte également dans 29 des 30 bureaux de vote du centre Imara à Lubumbashi (sud), fief tout à la fois de son allié en exil Moïse Katumbi et du président Kabila.

M. Ramazani Shadary est en tête dans certains autres bureaux de Goma (est) et dans son fief du Maniema (centre), selon d'autres résultats partiels diffusés sur les réseaux sociaux.

Le vainqueur de ces élections va succéder à Joseph Kabila qui a été contraint par la Constitution à ne pas se représenter après 18 ans de règne.  

AFP

Ses derniers articles: Dans le Zimbabwe en crise, des prisons aux airs de mouroirs  Nigeria: l'ONU condamne le triple attentat attribué  L'ex-président égyptien Morsi meurt après six ans en prison 

campagne

AFP

Présidentielle en Mauritanie: de joyeuses soirées sous la tente rythment la campagne

Présidentielle en Mauritanie: de joyeuses soirées sous la tente rythment la campagne

AFP

Mauritanie: six candidats en campagne pour succéder au président Aziz

Mauritanie: six candidats en campagne pour succéder au président Aziz

AFP

En Afrique du Sud, la "rock star" de la gauche radicale en campagne

En Afrique du Sud, la "rock star" de la gauche radicale en campagne

élections

AFP

Le président algérien appelle la classe politique au dialogue sur les élections

Le président algérien appelle la classe politique au dialogue sur les élections

AFP

Soudan: l'armée annule ses accords avec les contestataires, appelle

Soudan: l'armée annule ses accords avec les contestataires, appelle

AFP

Tunisie: le parti Ennahdha dans un numéro d'équilibriste en vue des élections

Tunisie: le parti Ennahdha dans un numéro d'équilibriste en vue des élections