mis à jour le

Tchad: les Etats-Unis renforcent les moyens anti-terroristes de l'armée

Les Etats-unis ont fait don vendredi d'équipements militaires de lutte contre le "terrorisme" d'un montant estimé à 1,3 millions de dollars au Tchad, pays allié de l'Occident dans la lutte antijihadiste.

Washington a offert six bateaux et six camionnettes à la brigade de sécurisation fluviale pour la "lutte contre Boko Haram et Daesh" dans le bassin du lac Tchad, a indiqué Richard K. Bell, chargé d'affaires à l'ambassade des Etats-unis au Tchad.

Treize soldats sont actuellement en formation aux Etats-unis, a précisé M. Bell qui a loué la "renommée" internationale des militaires tchadiens lors d'une cérémonie au siège de l'état-major à N'Djamena.

"La menace de Boko Haram et de l'Etat islamique en Afrique de l'Ouest est principalement centrée sur les marais et les voies fluviales du bassin du lac Tchad et du nord-est du Nigeria", avait indiqué en mars à l'AFP Samantha Reho, chargée de communication à Africom, le commandement Afrique des Etats-unis.

La dernière attaque de Boko Haram au Tchad date de début octobre, où huit militaires avaient trouvé la mort.

Allié de l'Occident dans la lutte antiijihadiste, le Tchad est membre de la force du G5 Sahel, de la force multinationale mixte (FMM) au lac Tchad et a envoyé un contingent de Casques bleus dans la force onusienne (Minusma) au Mali.

Le poste du G5 Sahel au Tchad, situé à Wour (extrême nord-ouest), n'est pas totalement opérationnel, indique-t-on de source militaire.

Les Etats-unis avaient placé en septembre 2017 le Tchad sur leur "liste noire", le président américain ayant estimé que N'Djamena "ne partage pas de manière adéquate les informations concernant la sécurité du public et le terrorisme". 

Le pays a été retiré de cette liste en avril, après une visite mi-mars à N'Djamena de l'ex-secrétaire d'Etat américain, Rex Tillerson. 

M. Tillerson avait déclaré que N'Djamena reste un "partenaire important" dans la lutte contre le jihadisme en Afrique.

En mai, les Etats-unis avaient déjà fait un don au Tchad de 43 millions de dollars, comprenant deux avions Cessna 201 pour des missions de renseignement.

AFP

Ses derniers articles: Décès de Kaunda: l'Afrique du Sud décrète 10 jours de deuil national  En Libye, l'académie des "amazones" de Kadhafi reconvertie en parc de loisirs  L'Ethiopie aux urnes lundi, malgré les violences et la famine 

Etats-Unis

AFP

Etats-Unis et UE appellent

Etats-Unis et UE appellent

AFP

Une Rwandaise expulsée des Etats-Unis comparaît pour génocide

Une Rwandaise expulsée des Etats-Unis comparaît pour génocide

AFP

Sahara occidental: les Etats-Unis lancent le processus d'ouverture d'un consulat

Sahara occidental: les Etats-Unis lancent le processus d'ouverture d'un consulat

l'armée

AFP

La France suspend ses opérations militaires conjointes avec l'armée malienne

La France suspend ses opérations militaires conjointes avec l'armée malienne

AFP

Le Tchad accuse l'armée centrafricaine d'avoir tué six de ses soldats dont cinq "exécutés"

Le Tchad accuse l'armée centrafricaine d'avoir tué six de ses soldats dont cinq "exécutés"

AFP

Au Nigeria, le chef de l'armée meurt dans un crash d'avion

Au Nigeria, le chef de l'armée meurt dans un crash d'avion