mis à jour le

Cameroun: élection présidentielle fixée au 7 octobre

L'élection présidentielle au Cameroun a été fixée au 7 octobre, selon un décret du président Paul Biya rendu public lundi.

Cette annonce a été faite à un moment où la situation restait tendue à Buea, capitale de la région anglophone du Sud-Ouest où de nombreux coups de feu ont été entendus lundi, selon des témoins.

Le président Biya, 85 ans, dont 35 au pouvoir, n'a pas annoncé s'il serait candidat à une septième réélection, mais ses partisans le présentent comme le candidat "idéal" de la majorité présidentielle.

Le principal parti d'opposition, le Social Democratic Front (SDF, anglophone), a d'ores et déjà désigné son candidat en la personne de Joshua Osih.

D'autres candidats se sont déjà déclarés, dont l'avocat et ancien vice-président de Transparency International, Akere Muna, et le président du parti Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto.

Cette élection se tiendra dans un contexte délicat.

Le groupe jihadiste Boko Haram sévit toujours dans la région de l'extrême-nord du pays et les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest sont confrontées à une grave crise socio-politique depuis fin 2016.

Celle-ci s'est muée en conflit armé fin 2017. Aujourd'hui, les combats sont devenus quasi quotidiens entre les forces de sécurité camerounaises et des hommes armés se réclamant de "forces de restauration" d'un Etat anglophone qui avait brièvement vu le jour entre les deux guerres mondiales, sous mandat britannique.

Selon le gouvernement, plus de 80 membres des forces de sécurité ont été tués dans ces combats. Aucun bilan du côté séparatiste n'est disponible.

Quelque 160.000 personnes ont dû fuir leur logement à la suite des violences, selon l'ONU, et 34.000 se sont réfugiées au Nigeria, selon l'Agence nigériane de gestion des urgences (Sema).

AFP

Ses derniers articles: RDCongo: le chef de la rébellion rwandaise FDLR tué par l'armée  Afrique du Sud: l'Etat sommé de venir en aide aux femmes victimes de violences  Traditions, croyances et politique au coeur de la bataille pour le corps de Mugabe 

élection

AFP

Somalie: un Etat du Sud bouclé avant une élection régionale

Somalie: un Etat du Sud bouclé avant une élection régionale

AFP

Liberia: George Weah contesté dans la rue et lors d'une élection partielle

Liberia: George Weah contesté dans la rue et lors d'une élection partielle

AFP

La Tunisie pleure son président, prépare une élection anticipée

La Tunisie pleure son président, prépare une élection anticipée

présidentielle

AFP

Algérie: les étudiants toujours dans la rue après l'annonce d'une présidentielle

Algérie: les étudiants toujours dans la rue après l'annonce d'une présidentielle

AFP

Présidentielle en Tunisie: le face-

Présidentielle en Tunisie: le face-

AFP

Présidentielle en Algérie: la tentative risquée de passage en force du pouvoir

Présidentielle en Algérie: la tentative risquée de passage en force du pouvoir