mis à jour le

Somalie: 5 morts dans un attentat des shebab contre le ministère de la Sécurité

Deux explosions ont visé samedi matin le ministère somalien de la Sécurité dans la capitale Mogadiscio, tuant cinq civils selon la police, dans le dernier attentat en date revendiqué par les insurgés islamistes shebab.

"Il y a eu deux explosions visant l'enceinte du ministère de la Sécurité intérieure près du parlement", a dit le commandant de police Ibrahim Mohamed, ajoutant que des coups de feu avaient suivi les explosions initiales.

"Nous avons confirmé la mort de cinq civils et avons plus de dix blessés, a-t-il dit.

Selon l'officier de police, quatre attaquants ont également été tués. Un autre membre des services de sécurité a précisé que le commando comprenait trois tireurs et un kamikaze.

Dans un communiqué publié sur un site web jihadiste, les shebab, un groupe armé affilié à Al-Qaïda, a revendiqué l'attaque.

Les shebab ont juré la perte du gouvernement fédéral, soutenu par la communauté internationale et les 20.000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Chassés de Mogadiscio en 2011, ils ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats suicides y compris dans la capitale somalienne.

AFP

Ses derniers articles: RDCongo: le chef de la rébellion rwandaise FDLR tué par l'armée  Afrique du Sud: l'Etat sommé de venir en aide aux femmes victimes de violences  Traditions, croyances et politique au coeur de la bataille pour le corps de Mugabe 

attentat

AFP

Somalie: attentat contre la mairie de Mogadiscio, six morts et le maire blessé

Somalie: attentat contre la mairie de Mogadiscio, six morts et le maire blessé

AFP

Tunisie: une deuxième victime décède une semaine après un attentat

Tunisie: une deuxième victime décède une semaine après un attentat

AFP

Tunisie: le jihadiste tué dans la nuit était le "cerveau" du récent double attentat

Tunisie: le jihadiste tué dans la nuit était le "cerveau" du récent double attentat

morts

AFP

Une sortie en pirogue tourne au drame: au moins quatre morts au large de Dakar

Une sortie en pirogue tourne au drame: au moins quatre morts au large de Dakar

AFP

RDC: nouvelle catastrophe ferroviaire, confusion autour du bilan, entre 10 et 50 morts

RDC: nouvelle catastrophe ferroviaire, confusion autour du bilan, entre 10 et 50 morts

AFP

RDC: catastrophe ferroviaire, 50 morts d'après Kinshasa, 10 d'après le gouverneur

RDC: catastrophe ferroviaire, 50 morts d'après Kinshasa, 10 d'après le gouverneur

sécurité

AFP

Ebola et la sécurité

Ebola et la sécurité

AFP

Éducation des filles: la sécurité d'abord, plaide l'Unicef

Éducation des filles: la sécurité d'abord, plaide l'Unicef

AFP

La Tunisie interdit le niqab dans les institutions publiques pour raisons de sécurité

La Tunisie interdit le niqab dans les institutions publiques pour raisons de sécurité