mis à jour le

Tunis et Londres s'attendent

Tunis et Londres s'attendent à une augmentation du nombre de touristes britanniques en Tunisie en 2018, ont affirmé vendredi deux ministres tunisien et britannique, à la suite de l'assouplissement des recommandations aux voyageurs en provenance de Grande-Bretagne.

"Ce que j'ai vu ici ces derniers jours (en matière de sécurité, ndlr) est vraiment impressionnant", a déclaré à la presse le secrétaire d'Etat britannique à la Sécurité, Ben Wallace, à Tunis depuis mercredi.

"Je me réjouis du fait qu'il y aura beaucoup plus de Britanniques se rendant (en Tunisie) au cours des prochaines semaines", a-t-il affirmé.

En 2015, trois attentats majeurs revendiqués par le groupe extrémiste Etat islamique (EI) ont frappé la Tunisie. Le gouvernement britannique avait recommandé à ses ressortissants de quitter le pays après l'attaque le 26 juin 2015 à Port El Kantaoui, près de Sousse, qui avait coûté la vie à 38 touristes dont 30 Britanniques.

Fin juillet, Londres a assoupli ses recommandations aux touristes voyageant en Tunisie, mettant fin à sa consigne d'annuler tout voyage non essentiel à Tunis et dans les principaux sites touristiques.

Cet assouplissement "a eu un impact très positif sur la reprogrammation du marché tunisien par les tour-opérateurs pour la saison prochaine", s'est félicité le ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaïes Jhinaoui, au cours du même point de presse.

"Si Dieu le veut, la prochaine saison touristique verra un grand afflux de touristes britanniques en Tunisie", a-t-il ajouté.

Le voyagiste Thomas Cook, qui avait suspendu ses programmes de voyage vers la Tunisie après l'attentat de Sousse et évacué des milliers de clients, a annoncé l'été dernier qu'il allait reprendre sa desserte de la Tunisie à partir du Royaume-Uni en ce mois de février.

Les autorités tunisiennes disent avoir fait "des pas très importants dans la guerre contre le terrorisme" et soulignent que la situation sécuritaire s'est largement améliorée depuis 2015, tout en continant à appeler à la vigilance. 

AFP

Ses derniers articles: La Tunisie depuis la chute de Ben Ali en janvier 2011  Homme d'affaires ou juriste? Les Tunisiens votent pour une présidentielle  Elections générales sous haute tension au Mozambique 

Londres

AFP

Décès de Mugabe: l'Afrique salue un "héros" de l'indépendance, Londres critique "un autocrate"

Décès de Mugabe: l'Afrique salue un "héros" de l'indépendance, Londres critique "un autocrate"

AFP

Mission de paix au Mali: Londres va déployer 250 militaires

Mission de paix au Mali: Londres va déployer 250 militaires

AFP

Mission de paix au Mali: Londres prolonge sa présence pour six mois

Mission de paix au Mali: Londres prolonge sa présence pour six mois

reprise

AFP

"Avortement illégal" au Maroc: reprise du procès sur fond d'indignation

"Avortement illégal" au Maroc: reprise du procès sur fond d'indignation

AFP

RDC: reprise du procès des présumés auteurs de massacres en Ituri

RDC: reprise du procès des présumés auteurs de massacres en Ituri

AFP

L'émissaire américain au Soudan pour favoriser une reprise des négociations

L'émissaire américain au Soudan pour favoriser une reprise des négociations

tourisme

AFP

Zimbabwe: la ministre du Tourisme arrêtée pour corruption présumée

Zimbabwe: la ministre du Tourisme arrêtée pour corruption présumée

AFP

Nigeria: malgré les violences

Nigeria: malgré les violences

AFP

Tunisie: René Trabelsi, le voyagiste de confession juive devenu ministre du Tourisme

Tunisie: René Trabelsi, le voyagiste de confession juive devenu ministre du Tourisme