mis à jour le

Sénégal: dix interpellations après les incidents meurtriers dans un stade

Dix supporters de foot ont été interpellés au Sénégal après les incidents qui ont fait huit morts et des centaines de blessés à la mi-juillet à Dakar lors de la finale de la Coupe de la Ligue, a-t-on appris mardi de source policière.

Ces supporters du club de l'US Ouakam, équipe mise en cause dans ces échauffourées suivies d'un mouvement de panique, ont été interpellés lundi pour "meurtres, coups et blessures volontaires" et placés en garde à vue, a indiqué à l'AFP cette source policière.

L'une des personnes arrêtées est le président du club des supporters de l'US Ouakam, qui est accusé de ne pas avoir dénoncé des partisans du club recherchés par la police. Il est mis en cause pour "recel de malfaiteurs", selon la même source.

Le club de l'US Ouakam, un quartier de Dakar, a été reconnu "exclusivement responsable" des incidents et ses supporters ont commis "une faute grave et inadmissible", avait annoncé vendredi la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP), qui l'a lourdement sanctionné.

Il perd la finale sur "tapis vert" au profit du Stade de Mbour, à 80 km au sud de Dakar, et écope de sept ans de suspension de toute participation aux compétitions de football sur le plan national.

Après avoir purgé sa peine, le club reprendra la compétition en division régionale (D4). Il se voit aussi infliger une amende de 10 millions de francs CFA (15.245 euros). 

Le 15 juillet dernier, à l'issue de la finale entre l'US Ouakam et le Stade de Mbour, des échauffourées avaient éclaté, entraînant un important mouvement de foule et l'affaissement d'un mur du stade Demba Diop de Dakar.

"C'est pour échapper à la furie que (les supporters) du Stade de Mbour se sont agglutinés sur un pan de mur qui s'est effondré causant des blessés et huit décès", avait expliqué la Ligue.

AFP

Ses derniers articles: Après les troubles au Sénégal, la contestation appelle  Un grand distributeur français au coeur des troubles de Dakar malgré lui  Niger: internet rétabli après dix jours de coupure 

incidents

AFP

Sénégal: Sonko, principal opposant au pouvoir, arrêté après des incidents

Sénégal: Sonko, principal opposant au pouvoir, arrêté après des incidents

AFP

Incidents en marge du concert d'une star congolaise

Incidents en marge du concert d'une star congolaise

AFP

Incidents en marge du concert d'une star congolaise

Incidents en marge du concert d'une star congolaise

interpellations

AFP

Algérie: retour des étudiants dans la rue, des interpellations

Algérie: retour des étudiants dans la rue, des interpellations

AFP

Coronavirus: plus de 4.000 interpellations ce week-end au Maroc

Coronavirus: plus de 4.000 interpellations ce week-end au Maroc

AFP

Elèves voilées au Sénégal: au moins quatre interpellations devant une école catholique

Elèves voilées au Sénégal: au moins quatre interpellations devant une école catholique

stade

AFP

Massacre du stade de Conakry: les autorités promettent un procès "bientôt"

Massacre du stade de Conakry: les autorités promettent un procès "bientôt"

AFP

Zimbabwe: Mugabe souffrait d'un "cancer

Zimbabwe: Mugabe souffrait d'un "cancer

AFP

Mozambique: 10 morts après une bousculade dans un stade lors d'un meeting électoral

Mozambique: 10 morts après une bousculade dans un stade lors d'un meeting électoral