mis à jour le

Roland-Garros: la Tunisienne Jabeur au 3e tour, une première pour un pays arabe

La Tunisienne Ons Jabeur est devenue la première femme d'un pays arabe à se qualifier pour le troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem en dominant la Slovaque Dominika Cibulková, 7e mondiale, 6-4, 6-3 mercredi à Roland-Garros.

C'est une autre Tunisienne, Selima Sfar, qui avaient jusqu'à présent réussi les meilleures performances de joueuses arabes, dans les années 2000: des deuxièmes tours à Roland-Garros, à Wimbledon et à l'US Open.

"Je la connais depuis longtemps et nous sommes plus proches depuis l'an dernier. Elle m'a inspirée et aidée. Nous nous sommes beaucoup entraînées ensemble", a dit la 114e mondiale.

Jabeur, 22 ans, s'est fait connaître en remportant le tournoi juniors de Roland-Garros en 2011. "J'ai beaucoup de souvenirs ici. C'est spécial. C'est tellement près de la Tunisie, je me sens comme à la maison", a-t-elle dit.

Cette année, elle avait perdu en qualification mais a été repêchée en tant que "lucky loser" à la suite du forfait de l'Allemande Laura Siegemund.

Cette joueuse qui s'entraîne actuellement en Slovaquie a promené la meilleure joueuse slovaque, demi-finaliste à Paris en 2009, en multipliant les amorties, son coup favori.

Après sa victoire, elle a brandi un drapeau tunisien sur le court Suzanne-Lenglen, où de nombreux compatriotes avaient pris place.

"J'aimerais bien donner l'espoir à tous les jeunes qui veulent être pro, à tous les Tunisiens qui rêvent d'être ici. Ce n'est pas impossible, il faut travailler et on peut y arriver", a-t-elle dit.

"Dans le monde arabe, quand on réussit quelque chose de bien, tout le monde s'intéresse à vous. Ça ne concerne pas seulement la Tunisie mais aussi les autres pays et même tout le continent africain", a dit cette ancienne élève de l'académie de Patrick Mouratoglou.

Elle rencontrera au prochain tour la Suissesse Timea Bacsinszky, 31e mondiale.

Résultats de la 4e journée, disputée mercredi:

Simple dames (2e tour):

Lesia Tsurenko (UKR) bat Ekaterina Makarova (RUS) 6-2, 6-2

Jelena Ostapenko (LAT) bat Monica Puig (PUR) 6-3, 6-2

Samantha Stosur (AUS) bat Kirsten Flipkens (BEL) 6-2, 7-6 (8/6)

Bethanie Mattek-Sands (USA) bat Petra Kvitova (CZE/N.15) 7-6 (7/5), 7-6 (7/5)

Caroline Wozniacki (DEN/N.11) bat Françoise Abanda (CAN) 6-0, 6-0

Catherine Bellis (USA) bat Kiki Bertens (NED/N.18) 6-3, 7-6 (7/5)

Zhang Shuai (CHN/N.32) bat Aliaksandra Sasnovich (BLR) 6-2, 4-6, 6-3

Svetlana Kuznetsova (RUS/N.8) bat Océane Dodin (FRA) 7-6 (7/5), 5-7, 6-3

Garbine Muguruza (ESP) bat Anett Kontaveit (EST) 6-7 (4/7), 6-4, 6-2

Yulia Putintseva (KAZ/N.27) bat Johanna Larsson (SWE) 6-3, 1-6, 6-3

Shelby Rogers (USA) bat Çagla Büyükakçay (TUR) 7-6 (8/6), 6-4

Kristina Mladenovic (FRA/N.13) bat Sara Errani (ITA) 6-2, 6-3

Venus Williams (USA/N.10) bat Kurumi Nara (JPN) 6-3, 6-1

Elise Mertens (BEL) bat Richel Hogenkamp (NED) 6-3, 6-4

Timea Bacsinszky (SUI/N.30) bat Madison Brengle (USA) 6-0, 6-2

Ons Jabeur (TUN) bat Dominika Cibulková (SVK/N.6) 6-4, 6-3

FIN DES RESDULTATS DE MERCREDI

AFP

Ses derniers articles: Tanzanie: le président ordonne la décongestion des prisons  Gabon: libération du leader d'un parti d'opposition arrêté lundi  CAN-2019 : "Le Sénégal a aussi des arguments" pour l'emporter, estime Aliou Cissé 

arabe

AFP

Tunis: un sommet arabe en manque d'unité, sauf sur la question du Golan

Tunis: un sommet arabe en manque d'unité, sauf sur la question du Golan

AFP

Soulèvements et contestations dans le monde arabe depuis 2011

Soulèvements et contestations dans le monde arabe depuis 2011

AFP

UE et Ligue arabe proclament une "nouvelle ère" malgré les divergences

UE et Ligue arabe proclament une "nouvelle ère" malgré les divergences

pays

AFP

Libye: appel de pays occidentaux et arabes

Libye: appel de pays occidentaux et arabes

AFP

Une partie des pays d'Afrique de l'Ouest prêts

Une partie des pays d'Afrique de l'Ouest prêts

AFP

CAN-2019: l'Egypte, pays hôte et septuple vainqueur, éliminée dès les 8es

CAN-2019: l'Egypte, pays hôte et septuple vainqueur, éliminée dès les 8es