mis à jour le

Somalie: nomination d'un nouveau gouvernement, plus féminin

Le nouveau Premier ministre somalien Hassan Ali Khaire a nommé mardi son gouvernement, qui compte 26 ministres dont six femmes, au terme de tractations politiques de près d'un mois.

Le nouveau gouvernement de 26 ministres compte le nombre le plus important de femmes depuis la chute du régime autoritaire du président Siad Barre en 1991. Le Premier ministre leur a notamment confié les portefeuilles de la Santé, des Transports et Ports, du Commerce, des Droits de l'Homme ou encore de la Jeunesse et des Sports.

Le nouveau ministre des Affaires étrangères, Yusuf Garad, est un ancien journaliste du service somali de la BBC et le ministre de la Défense - qui aura la lourde tâche de mettre sur pied une véritable armée nationale capable de lutter efficacement contre les insurgés islamistes shebab - s'appelle Abdurashid Abdullahi, un ancien gouverneur de la région de Bay.

"Je les ai choisis pour leur capacité, leur intégrité (...) et je veux vous assurer que ce pays s'est engagé dans la voie du changement. Que vos prières nous accompagnent", a déclaré le Premier ministre à la presse.

Le nouveau gouvernement doit à présent être approuvé par le Parlement, dans les jours à venir.

Sa composition, qui a pris quatre semaines, a été le fruit de nombreuses consultations afin, selon les observateurs, de satisfaire à l'équilibre clanique qui régit la politique somalienne.

Le Premier ministre, un ancien travailleur humanitaire et cadre d'une compagnie pétrolière, avait été nommé le 23 février par le président nouvellement élu Mohamed Abdullahi Mohamed.

M. Khaire est un nouveau venu sur la scène politique somalienne, issu de la diaspora et possédant la double nationalité somalienne et norvégienne.

Âgé de 49 ans, il était avant sa nomination le directeur du département Afrique de la controversée compagnie pétrolière britannique Soma Oil and Gas, poste qu'il a occupé pendant deux ans et demi.

Auparavant, M. Khaire avait été entre 2011 et 2014 directeur régional pour le Norwegian Refugee Council, une ONG qu'il avait rejointe en 2002 à Oslo.

La Somalie est plongée depuis 1991 dans le chaos et la violence, entretenus par des milices claniques, des gangs criminels et des groupes islamistes.

Le pays est actuellement confronté à une crise humanitaire majeure alimentée par une nouvelle sécheresse aiguë: selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 6,2 millions de Somaliens - soit la moitié de la population - ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence, dont près de trois millions souffrent de la faim.

AFP

Ses derniers articles: Au Liberia, le réconfort dans la prière après la mort d'une trentaine d'enfants  RDC: Koffi Olomide dans la tourmente de la censure avant son retour en France  RDC: un chef rebelle jugé pour des viols massifs en 2018, Mukwege partie civile 

féminin

AFP

Sénégal: un nouveau gouvernement légèrement resserré et plus féminin

Sénégal: un nouveau gouvernement légèrement resserré et plus féminin

AFP

JO-2016: en Tunisie, les exploits au rugby s'écrivent au féminin

JO-2016: en Tunisie, les exploits au rugby s'écrivent au féminin

Benoit DOSSEH

Classement mondial FIBA : le Mali première nation du basket féminin africain

Classement mondial FIBA : le Mali première nation du basket féminin africain

nomination

AFP

Gambie: nomination d'un ministre de la Défense, le premier depuis 22 ans

Gambie: nomination d'un ministre de la Défense, le premier depuis 22 ans

AFP

RDC: l'opposant Katumbi de retour après trois ans, possible nomination d'un Premier ministre

RDC: l'opposant Katumbi de retour après trois ans, possible nomination d'un Premier ministre

AFP

Burkina: nomination d'un nouveau Premier ministre au moment où les attaques jihadistes s'intensifient

Burkina: nomination d'un nouveau Premier ministre au moment où les attaques jihadistes s'intensifient

nouveau

AFP

Soudan: un nouveau gouvernement doit être annoncé d'ici jeudi

Soudan: un nouveau gouvernement doit être annoncé d'ici jeudi

AFP

Au Zimbabwe, les médecins

Au Zimbabwe, les médecins

AFP

L'Afrique du Sud

L'Afrique du Sud