mis à jour le

Burundi: l'opposition en exil unie contre le président Nkurunziza

Des représentants de l'opposition politique, de la société civile et de la diaspora burundaise se sont réunis ce week-end en Belgique pour arrêter une stratégie commune contre le pouvoir burundais, a-t-on appris auprès d'un de leurs porte-parole.

"C'est une première historique. Toutes les forces vives de la nation burundaise opposées au troisième mandat criminel (du président Pierre) Nkurunziza se sont réunies du 20 au 22 (janvier) à Louvain dans un forum national, avec pour objectif de se mettre d'accord sur une stratégie commune pour le retour de la démocratie et l'état de droit au Burundi", a déclaré à l'AFP Pancrace Cimpaye, un des porte-parole du mouvement.

Cette réunion a rassemblé 34 personnalités, dont les principales figures politiques, regroupées au sein du Cnared, et celles de la société civile, ayant fui le Burundi en raison de la répression sanglante qui s'est abattue sur le pays.

Le Burundi est plongé dans une grave crise depuis l'annonce en avril 2015 de la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat controversé et son élection en juillet de la même année.

Les violences ont fait plus de 500 morts et poussé plus de 300.000 personnes à quitter le pays depuis avril 2015.

"On a arrêté de grandes résolutions pour mener à bien le combat pour la restauration de la démocratie. On a mis en place un plan d'action, une structure légère de coordination et un comité de conciliation et de médiation", a poursuivi M. Cimpaye, sans toutefois préciser la teneur des résolutions et du plan d'action.

Ce comité de conciliation sera dirigé par Pierre-Claver Mbonimpa, une des figures les plus prestigieuses de la société civile burundaise.

M. Mbonimpa a confirmé à l'AFP son engagement dans ce "combat pour restaurer la démocratie" et aussi "pour chercher d'autres voies si celle de la médiation échoue complètement".

"Notre objectif est de présenter un front uni, même si chaque entité garde son identité (...) Il s'agissait de mettre en place une passerelle en vue de coordonner notre action", a-t-il insisté.

"Mettre en commun nos forces était une impérieuse nécessité, afin de nous unir pour pouvoir faire face au dictateur Nkurunziza car celui-ci tient désormais le pays d'une main de fer, grâce à la terreur qu'inspire la police, l'armée, le SNR (service national de renseignement) et sa milice des Imbonerakure", la jeunesse du parti au pouvoir, a justifié à l'AFP un des participants sous couvert d'anonymat.

Cette première tentative des forces opposées au président Nkurunziza de s'unir a suscité le scepticisme de nombreux internautes, qui ont pointé "l'ego surdimensionné des opposants burundais" et leur "incapacité légendaire à s'unir".

AFP

Ses derniers articles: Burkina: malgré un succès aux législatives, Kaboré devra composer avec des alliés  Le Printemps arabe encore en vie? Dix ans après, une deuxième vague de révoltes  Foot: décès de l'ancien international sénégalais Papa Bouba Diop 

exil

AFP

Bénin: le président Patrice Talon va recevoir l'opposant en exil Boni Yayi

Bénin: le président Patrice Talon va recevoir l'opposant en exil Boni Yayi

AFP

Un businessman égyptien en exil déterminé

Un businessman égyptien en exil déterminé

AFP

Tunisie: décès en exil de l'ancien président Ben Ali, chassé par la rue en 2011

Tunisie: décès en exil de l'ancien président Ben Ali, chassé par la rue en 2011

Nkurunziza

AFP

Le Burundi se recueille pour les funérailles de l'ex-président Nkurunziza

Le Burundi se recueille pour les funérailles de l'ex-président Nkurunziza

AFP

Burundi: début des funérailles de l'ex-président Pierre Nkurunziza

Burundi: début des funérailles de l'ex-président Pierre Nkurunziza

AFP

Burundi: Ndayishimiye dans la ligne de Nkurunziza pour son investiture

Burundi: Ndayishimiye dans la ligne de Nkurunziza pour son investiture

président

AFP

Algérie: l'opacité demeure après un mois d'absence du président Tebboune

Algérie: l'opacité demeure après un mois d'absence du président Tebboune

AFP

Burkina Faso: le président Kaboré déclaré réélu au 1er tour tend la main

Burkina Faso: le président Kaboré déclaré réélu au 1er tour tend la main

AFP

Niger: dernier hommage

Niger: dernier hommage