mis à jour le

Bénin: au moins 3 morts dans l'effondrement d'un immeuble en construction

Au moins trois personnes ont été tuées jeudi dans l'effondrement d'un immeuble en construction à Dégakon, un quartier populaire de la capitale économique béninoise Cotonou, ont indiqué les autorités locales.

"C'est un chantier en construction et comme vous le constatez actuellement on est toujours en train de sortir des corps des décombres", a déclaré à l'AFP Arlette Saïzonou, chef du premier arrondissement de Cotonou.

"Il y a déjà trois corps inanimés sortis des décombres et deux blessés. L'effondrement est survenu alors que les ouvriers coulaient la dalle du troisième étage", a-t-elle ajouté. 

Selon des riverains, le bâtiment s'est effondré tôt jeudi matin alors que les ouvriers procédaient à la réalisation de la troisième dalle de cet immeuble de quatre niveaux en construction dans ce quartier populaire de la capitale.

A la mi-journée, les services de secours travaillaient à déblayer les décombres à la recherche de victimes de l'effondrement.

AFP

Ses derniers articles: Maroc: grand exercice militaire conjoint sous commandement américain  Somalie: au moins 15 morts dans un attentat-suicide contre un camp militaire  L'Ethiopie se prépare aux élections sur fond de famine au Tigré 

construction

AFP

L'Ouganda, la Tanzanie, Total et CNOOC s'accordent pour la construction d'un oléoduc

L'Ouganda, la Tanzanie, Total et CNOOC s'accordent pour la construction d'un oléoduc

AFP

A Madagascar, controverse autour de la construction d'un "colisée" dans la capitale

A Madagascar, controverse autour de la construction d'un "colisée" dans la capitale

AFP

Les Cairotes indignés par la construction d'un pont quasi collé

Les Cairotes indignés par la construction d'un pont quasi collé

morts

AFP

160 morts

160 morts

AFP

160 morts dans l'attaque la plus meurtrière au Burkina, le Sahel dans l'abîme

160 morts dans l'attaque la plus meurtrière au Burkina, le Sahel dans l'abîme

AFP

Plus de 100 morts dans l'attaque la plus meurtrière au Burkina depuis 2015

Plus de 100 morts dans l'attaque la plus meurtrière au Burkina depuis 2015