mis à jour le

L'hôtel Radisson Blu hotel, le 18 février 2016. Crédit photo: HABIBOU KOUYATE / AFP
L'hôtel Radisson Blu hotel, le 18 février 2016. Crédit photo: HABIBOU KOUYATE / AFP

Le Mali annonce l'arrestation du cerveau de l'attaque du Radisson Hotel

Le suspect est un Mauritanien.

Le 20 novembre 2015, l'assaut de l'hôtel Radisson Blu de Bamako, au Mali par un commando de djihadistes des groupes terroristes Al-Mourabitoune et Al-Qaïda au Maghreb islamique avait fait 21 victimes et semé l'effroi en Afrique de l'Ouest. Cinq mois plus tard, les autorités maliennes ont annoncé avoir arrêté le «cerveau» de cet attentat, comme le rapporte l'AFP vendredi 22 avril. 

«Le Mali a arrêté le présumé cerveau de l'attaque de l'hôtel Radisson Blu».

Selon l'AFP, le suspect est un Mauritanien. Il est aussi soupçonné d'avoir planifié l'attaque de l'hôtel Byblos dans le centre du Mali en août 2015. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Aqmi

Djihadisme

Au Mali, l'armée française ne comprend pas que la rébellion islamiste est ancrée dans la population

Au Mali, l'armée française ne comprend pas que la rébellion islamiste est ancrée dans la population

Terrorisme

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

Le chômage et la «défense de l'islam» poussent de jeunes sénégalais à la radicalisation

Attaque de Grand-Bassam

La Côte d'Ivoire doit fournir des «rêves alternatifs» pour lutter contre le terrorisme

La Côte d'Ivoire doit fournir des «rêves alternatifs» pour lutter contre le terrorisme

Bamako

Liberté publique

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Le Mali se dirige t-il vers une «IBKcratie»?

Djihadisme

Comprendre la très complexe nébuleuse djihadiste malienne

Comprendre la très complexe nébuleuse djihadiste malienne

Mali

La prise d'otages de Bamako est revendiquée par un deuxième groupe djihadiste

La prise d'otages de Bamako est revendiquée par un deuxième groupe djihadiste