mis à jour le

Boko Haram: quatre soldats tchadiens tués lors d'une attaque sur le lac Tchad

Quatre soldats tchadiens et 33 islamistes ont été tués mercredi lors d'une attaque du groupe nigérian Boko Haram sur une île du lac Tchad, a affirmé vendredi à l'AFP le porte-parole de l'armée tchadienne.

"Les éléments de Boko Haram ont attaqué mercredi nos forces à Choua, une île (tchadienne) du lac Tchad. L'armée tchadienne a repoussé violemment cette attaque. Nous avons tué 33 Boko Haram, récupéré plusieurs armes légères et des grenades anti-char. Nous déplorons la perte de quatre soldats et enregistrons également quatre blesses", a déclaré le colonel Azem Bermandoa Agouna. 

AFP

Ses derniers articles: Mali: plusieurs personnalités civiles inculpées et écrouées pour tentative de coup d'Etat (avocats)  Castex rencontre Déby au Tchad avant un réveillon avec les troupes françaises  Castex rencontre Déby au Tchad avant un réveillon avec les troupes françaises 

attaque

AFP

Nigeria: au moins 11 morts dans une attaque de Boko Haram

Nigeria: au moins 11 morts dans une attaque de Boko Haram

AFP

Nouvelle attaque jihadiste au Niger

Nouvelle attaque jihadiste au Niger

AFP

Niger: attaque jihadiste meurtrière dans l'Est le jour des municipales

Niger: attaque jihadiste meurtrière dans l'Est le jour des municipales

lac

AFP

Tchad: 92 militaires tués par Boko Haram dans la province du Lac

Tchad: 92 militaires tués par Boko Haram dans la province du Lac

AFP

Tchad: près de cent militaires tués par Boko Haram dans la province du Lac

Tchad: près de cent militaires tués par Boko Haram dans la province du Lac

AFP

Au Cameroun, cinq civils tués dans une attaque de Boko Haram près du lac Tchad

Au Cameroun, cinq civils tués dans une attaque de Boko Haram près du lac Tchad

soldats

AFP

Trois soldats français tués dans la zone des "trois frontières" au Mali

Trois soldats français tués dans la zone des "trois frontières" au Mali

AFP

Moscou et Kigali envoient des soldats en Centrafrique avant la présidentielle

Moscou et Kigali envoient des soldats en Centrafrique avant la présidentielle

AFP

A Bisober, au Tigré, les soldats "ont séparé les femmes des hommes"

A Bisober, au Tigré, les soldats "ont séparé les femmes des hommes"