mis à jour le

Tanzanie: le président Kikwete opéré de la prostate aux Etats-Unis

Le président tanzanien Jakaya Kikwete a été opéré avec "succès" de la prostate dans un hôpital aux Etats-Unis, ont annoncé les services de la présidence lundi à Dar es Salaam.

"L'intervention, qui a duré 90 minutes samedi à l'aube à l'hôpital Johns Hopkins de Baltimore, dans le Maryland, a été couronnée de succès et les médecins disent que le président se porte bien désormais", indique un communiqué.

M. Kikwete, 64 ans, avait quitté son pays d'Afrique de l'Est pour les Etats-Unis jeudi, pour ce qui avait alors été décrit comme un check-up médical de routine.

Il était devenu en 2005 le quatrième président de la Tanzanie depuis sa création. Son deuxième et dernier quinquennat prendra fin en octobre 2015.

AFP

Ses derniers articles: Mali: plusieurs personnalités civiles inculpées et écrouées pour tentative de coup d'Etat (avocats)  Castex rencontre Déby au Tchad avant un réveillon avec les troupes françaises  Castex rencontre Déby au Tchad avant un réveillon avec les troupes françaises 

Etats-Unis

AFP

Les Etats-Unis retirent formellement le Soudan de leur liste noire

Les Etats-Unis retirent formellement le Soudan de leur liste noire

AFP

Crise politique en RDC: l'ONU condamne les violences, les Etats-Unis évoquent une "occasion historique"

Crise politique en RDC: l'ONU condamne les violences, les Etats-Unis évoquent une "occasion historique"

AFP

Soudan du Sud: le défenseur des droits humains Peter Biar fuit aux Etats-Unis

Soudan du Sud: le défenseur des droits humains Peter Biar fuit aux Etats-Unis

président

AFP

L'adversaire du président Condé dit être empêché de quitter la Guinée

L'adversaire du président Condé dit être empêché de quitter la Guinée

AFP

Après deux mois d'absence, le président Tebboune de retour en Algérie

Après deux mois d'absence, le président Tebboune de retour en Algérie

AFP

La Centrafrique vote pour un président et des députés sous la menace rebelle

La Centrafrique vote pour un président et des députés sous la menace rebelle