mis à jour le

Au Sénégal, c'est en rappant qu'on présente le JT

Deux rappeurs ont conquis le public sénégalais avec une émission décalée d'actualités.

Pour sensibiliser les jeunes à l’actualité, Xuman et Keyti, deux rappeurs sénégalais, ont créé un journal télévisé décalé. Selon le site Leral,  les informations sont données sous la forme de chanson de rap pour un traitement de l'information plus simple et plus proche du Sénégalais lambda.

«Bienvenue, installez-vous, on a des nouvelles pour vous. Il y en a des bonnes, il y en a des mauvaises, mais on a des nouvelles pour vous», voilà comment débute le show, détaille Jeune Afrique.

Le temps d’une chanson humoristique, les rappeurs passent en revue toute l’actualité sociale, culturelle nationale et internationale. Personne n’est épargné, pas même le PDS, le parti de l’ex-président Wade, puisqu’ils abordent «les biens mal acquis, le chômage, la polémique autour de la fermeture des écoles coraniques à la suite de l’incendie de la Médina, le coût de la vie, la crise malienne», explique le Courier International.

Présenté en wolof par Keyti et en français par Xuman, cette émission diffusée sur la chaîne privée 2STV a rapidement faits des émules notamment sur les réseaux sociaux et YouTube, où le premier épisode a été publié le 11 avril dernier.

Grâce à son introduction française/wolof, le JTR attire chaque vendredi des milliers de spectateurs. Cependant, les annonceurs tardent à se manifester. Un léger contretemps pour le duo de choc, qui après la diffusion du vingt-sixième épisode et dernier de la saison en novembre dernier, a manifesté l’envie de créer un JTR africain. Pour cela, ils envisagent de s’accompagner d’une petite rédaction avec caméramans et journalistes à plein temps.

Lu sur Leral, Jeune Afrique, Le Courrier International

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

humour

AFP

Algérie: un graphiste met humour et parodies au service de la contestation

Algérie: un graphiste met humour et parodies au service de la contestation

Bienvenue au Gondwana

«Les humoristes africains ne font plus de politique»

«Les humoristes africains ne font plus de politique»

Think different

Une ONG ougandaise parodie la Silicon Valley pour attirer les investisseurs

Une ONG ougandaise parodie la Silicon Valley pour attirer les investisseurs

médias

AFP

Algérie: les médias francophones publics appellent

Algérie: les médias francophones publics appellent

AFP

Les médias béninois en ligne sommés de cesser leur activité

Les médias béninois en ligne sommés de cesser leur activité

AFP

Deux femmes journalistes secouent le Bénin en dénonçant le harcèlement sexuel dans les médias

Deux femmes journalistes secouent le Bénin en dénonçant le harcèlement sexuel dans les médias

musique

AFP

Un label américain propage la musique du Sahel grâce au smartphone et WhatsApp

Un label américain propage la musique du Sahel grâce au smartphone et WhatsApp

AFP

Ressusciter le motenguene, musique typiquement centrafricaine et héritage partagé

Ressusciter le motenguene, musique typiquement centrafricaine et héritage partagé

AFP

Musique et chants mandingues aux funérailles du "griot électrique" Mory Kanté

Musique et chants mandingues aux funérailles du "griot électrique" Mory Kanté