mis à jour le

Un nouveau service du DRS a été dissous : la presse algérienne échappera-t-elle

Le service de l'information et de la documentation qui dépendait du département de Renseignement et de la Sécurité (DRS) a été vraisemblablement dissous. Alors que des informations de presse avaient annoncé le transfert de ce service vers l'Etat-major, de nouvelles « révélations » font état de la dissolution pure et simple du centre de la communication et de diffusion (CCD).

Selon le quotidien arabophone El-Khabar, le centre de presse du DRS a été transféré dans un premier temps, vers l'Etat-Major avant d'être tout simplement dissous et ses agents ont été transférés vers d'autres départements. Cette décision est justifiée, selon le journal, par les nouveaux développements dans la situation sécuritaire et politique dans le pays. Le quotidien arabophone écrit également que même le service qui s'occupe des enquêtes d'habilitation des personnalités qui devront être nommées à des postes de responsabilité au sein des appareils de l'Etat a subi le même sort que le CCD.

Le quotidien en ligne Tout sur l'Algérie a indiqué, pour sa part, que le CCD est effectivement dissous et que l'Etat-Major de l'armée se contente de la direction de la Communication du ministère de la défense qui n'aura, cependant, pas la mission de délivrer les accréditations à la presse étrangère.

Le chef de l'Etat avait rattaché le Centre de communication et de diffusion que gérait, auparavant, le Colonel Fawzi à l'Etat-major de l'armée. Cette décision est intervenue suite à des informations, souvent contestées, rapportées par la presse au sujet de la maladie du chef de l'Etat. D'autres services importants, qui dépendaient du département de renseignement et de la sécurité, avaient été rattachés à l'Etat-major. Il s'agit du service de la police judiciaire qui a été ensuite dissous et des services de la justice militaire. Certains ont justifié ces changements par un conflit entre le DRS et la Présidence, tandis que d'autres analystes expliquent qu'il ne s'agit là que de changements dictés par des impératifs de restructuration de l'armée.

  Essaïd Wakli

The post Un nouveau service du DRS a été dissous : la presse algérienne échappera-t-elle à son contrôle ? appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

DRS

Bouteflika

Il parle enfin, mais c'est pour mieux se taire

Il parle enfin, mais c'est pour mieux se taire

La rédaction

Les juges encouragés

Les juges encouragés

Abdou Semmar

C’est Amar Saïdani qui vous le dit : le DRS ne contrôle plus rien en Algérie

C’est Amar Saïdani qui vous le dit : le DRS ne contrôle plus rien en Algérie

été

AFP

L'Ethiopie affirme que 22 membres de l'administration par intérim ont été tués au Tigré

L'Ethiopie affirme que 22 membres de l'administration par intérim ont été tués au Tigré

AFP

Attaque au Burkina: les trois Européens disparus ont été "exécutés"

Attaque au Burkina: les trois Européens disparus ont été "exécutés"

AFP

Guerre d'Algérie: Macron reconnaît que le militant Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française

Guerre d'Algérie: Macron reconnaît que le militant Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française

presse

AFP

Algérie: nouveau procès pour Khaled Drareni, symbole de la liberté de la presse

Algérie: nouveau procès pour Khaled Drareni, symbole de la liberté de la presse

AFP

Ethiopie: quatre employés de presse arrêtés au Tigré, dont un traducteur de l'AFP

Ethiopie: quatre employés de presse arrêtés au Tigré, dont un traducteur de l'AFP

AFP

L'Algérien Khaled Drareni, symbole du combat pour la liberté de la presse

L'Algérien Khaled Drareni, symbole du combat pour la liberté de la presse