mis à jour le

Drapeau syrien sur un bâtiment des forces loyales à Assad, Ashrafieh, septembre 2013 / Reuters
Drapeau syrien sur un bâtiment des forces loyales à Assad, Ashrafieh, septembre 2013 / Reuters

Rencontre avec un soldat de Bachar al-Assad devenu coiffeur à Alexandrie

Il raconte l'horreur de la guerre et la douleur de l'exil en Egypte.

Le continent est concerné au premier chef par ce qui se passe en Syrie. Ne serait-ce que parce que de nombreux Syriens, qui fuient l’horreur de la guerre, tentent chaque jour de s’installer en Afrique du Nord, en Egypte, notamment. Mais sait-on vraiment ce que les Africains au Sud du Sahara pensent de tout ça? Pas vraiment.

Et comme le hasard fait bien les choses, Tyromes, un jeune blogueur béninois, nous donne un petit aperçu de ce que ça donne quand un Africain noir rencontre un Syrien. Dans le tout dernier billet de son blog Les News de mon coin hébergé sur la plateforme Mondoblog, Tyromes raconte les chroniques de ses déambulations dans la ville égyptienne d’Alexandrie, qu’il visite pour la première fois. Il y est depuis quelques semaines, raconte-t-il, et cherche désespérément un coiffeur qui puisse le coiffer comme seuls savent le faire les petits coiffeurs de Cotonou, Dakar ou Ouaga.

C’est donc comme cela que Tyromes tombe sur un certain Mohammad. Le jeune homme de 20 ans est... Syrien et a déjà toute une histoire derrière lui. Ex-soldat de Bachar al-Assad, il a déserté l’armée, parce qu’il ne supportait plus les horreurs du maître de Damas.

C’est donc ainsi, parce qu’il fallait de toute urgence qu’il change de coiffure, que le blogueur Tyromes touche du doigt, si l’on puis écrire, la crise en Syrie. A Porto-Novo, sa ville au Bénin, il a bien entendu suivi les évolutions de cette guerre, il a entendu parler de l’exode de milliers de Syriens, qui fuient les exactions. A Alexandrie, il fait la connaissance de jeunes qui, comme l’ex-soldat Mohammad reconverti en coiffeur, tentent de construire une nouvelle vie à Alexandrie.

Lu sur Mondoblog

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Bachar al-Assad

Humanitaire

Les réfugiés Syriens au Maroc dérangent

Les réfugiés Syriens au Maroc dérangent

Flou

Le djihad du sexe sujet à caution

Le djihad du sexe sujet à caution

Vu de Ouaga

Sur la Syrie, l'Occident est pris entre le marteau et l'enclume

Sur la Syrie, l'Occident est pris entre le marteau et l'enclume

exil

nausée

Tunisie: c'est pas la merde, mais ça viendra

Tunisie: c'est pas la merde, mais ça viendra

Histoire

 Maroc: l'exil des alaouites, la vraie histoire

Maroc: l'exil des alaouites, la vraie histoire

Post-colonial

L'Algérie doit elle fêter son indépendance?

L'Algérie doit elle fêter son indépendance?

Syrie

Fail

Une chaîne égyptienne diffuse des images d'un bombardement russe... qui sont tirées d'un jeu vidéo

Une chaîne égyptienne diffuse des images d'un bombardement russe... qui sont tirées d'un jeu vidéo

Photographie

Une photo comme celle d’Aylan Kurdi peut-elle changer le monde?

Une photo comme celle d’Aylan Kurdi peut-elle changer le monde?

Frontières

Migrations: la xénophobie profite de l’inertie de l’Europe

Migrations: la xénophobie profite de l’inertie de l’Europe