mis à jour le

Mondial-2022: une étude conseille aux équipes d’arriver au Qatar un mois avant

 

 

Les équipes qui disputeront la Coupe du monde 2022 au Qatar auraient intérêt à arriver sur place un mois avant le début de la compétition afin de s’acclimater aux intenses chaleurs du pays en été, selon une étude britannique publiée jeudi.

Le rapport rédigé par l’Université de Bedfordshire recommande aux nations qualifiées de se rendre au Qatar au moins quatre semaines avant le début du tournoi, programmé pour l’instant en été, sous des températures pouvant atteindre 50°C.

“La performance physique et la prise de décision seront dégradées par des conditions chaudes”, a déclaré le professeur Brewer, du département Science du sport.

“Les recherches que nous avons menées impliquaient de simuler les exigences d’un match de football dans des conditions qui soient les plus proches de celles de Qatar”, a-t-il expliqué.

“Les résultats ne sont pas surprenants, mais nous avons trouvé que le corps des joueurs peut s’adapter à des conditions extrêmes si l’équipe arrive au Qatar assez tôt.”

Bien que la Coupe du monde 2022 soit toujours programmée durant l’été, le président de la Fifa Joseph Blatter a exprimé pour la première fois mi-juillet son désir de voir la compétition se disputer en hiver, plutôt qu’en juin, une solution également prônée par le président de l’UEFA Michel Platini.

Cependant, les grands championnats européens, notamment la Premier League anglaise, sont opposés à l’idée de jouer en hiver à cause des perturbations que cela occasionnerait dans leurs calendriers.

Le comité exécutif de la Fifa examinera les propositions de changement de date du tournoi lorsqu’il se réunira début octobre à Zurich.

LNT

Crédits AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

étude

AFP

Somalie: le dérèglement climatique entrave les efforts de paix, selon une étude

Somalie: le dérèglement climatique entrave les efforts de paix, selon une étude

AFP

La césarienne cinquante fois plus mortelle pour les femmes africaines, selon une étude

La césarienne cinquante fois plus mortelle pour les femmes africaines, selon une étude

AFP

Afrique: les excisions et mutilations sexuelles en baisse, selon une étude

Afrique: les excisions et mutilations sexuelles en baisse, selon une étude

Qatar

AFP

Décès au Qatar d'Abassi Madani, chef historique du FIS algérien

Décès au Qatar d'Abassi Madani, chef historique du FIS algérien

AFP

Décès au Qatar d'Abassi Madani, chef historique du FIS algérien

Décès au Qatar d'Abassi Madani, chef historique du FIS algérien

AFP

Burkina: un centre anti-cancer financé par le Qatar

Burkina: un centre anti-cancer financé par le Qatar