mis à jour le

Mahamoudou Rabo, président du syndicat des orpailleurs :

A l'appel de leur syndicat, les orpailleurs du Burkina se sont retrouvés à la Bourse du travail le jeudi 22 août 2013 pour une assemblée générale ordinaire. Cette rencontre a servi de cadre aux participants pour faire le point des problèmes qui entravent leur activité.  Ces difficultés découlent des autorisations délivrées par l'Etat  à certains exploitants. Le président du syndicat, Mahamoudou Rabo, a alors  appelé à leur suppression, car pour lui «les permis d'exploitation des mines sont des  permis d'exploitation des populations».

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

président

AFP

Le président Kagame défend le procès de l'hôtelier ayant inspiré le film "Hôtel Rwanda"

Le président Kagame défend le procès de l'hôtelier ayant inspiré le film "Hôtel Rwanda"

AFP

Guinée: des putschistes affirment avoir capturé le président Condé, confusion

Guinée: des putschistes affirment avoir capturé le président Condé, confusion

AFP

Nigeria: le président Buhari appelle

Nigeria: le président Buhari appelle

syndicat

AFP

L'Egypte se dirige vers une "catastrophe sanitaire", selon le syndicat des médecins

L'Egypte se dirige vers une "catastrophe sanitaire", selon le syndicat des médecins

AFP

Soudan: le chef du principal syndicat de journalistes détenu

Soudan: le chef du principal syndicat de journalistes détenu

AFP

En Tunisie, le puissant syndicat UGTT réfléchit

En Tunisie, le puissant syndicat UGTT réfléchit

orpailleurs

AFP

En Sierra Leone, les orpailleurs sortent

En Sierra Leone, les orpailleurs sortent

Centrafrique

Rencontre avec les petits orpailleurs de misère centrafricains

Rencontre avec les petits orpailleurs de misère centrafricains

Maliba Info

Abdoulaye Pona à propos du déguerpissement des orpailleurs « Le gouvernement a failli »

Abdoulaye Pona à propos du déguerpissement des orpailleurs « Le gouvernement a failli »