mis à jour le

Mali: Traoré remercie les présidents du Nigeria et du Bénin

Le président par intérim sortant malien, Dioncounda Traoré, a rendu hommage jeudi, lors de visites au Nigeria puis au Bénin, aux présidents de ces deux pays pour leur rôle dans la restauration de l'unité du Mali après des mois de conflit et de chaos.

M. Traoré s'est d'abord rendu au Nigeria, où il a remercié le président Goodluck Jonathan pour le déploiement de 1.000 soldats dans le cadre de la mission de paix des Nations unies au Mali (Minusma) afin de restaurer la stabilité dans le pays, après le coup d'Etat militaire de 2012 et l'insurrection islamiste qui l'ont plongé dans le chaos. Le Nord du pays s'était retrouvé sous la domination de groupes islamistes.

"Merci pour votre solidarité (...) Le Mali a retrouvé son unité et la démocratie", a-t-il dit.

Fin juillet, le Nigeria a commencé à retirer une partie de ses troupes déployées au Mali car il a besoin de ces soldats sur son propre territoire, où il est confronté à une violente insurrection islamiste.

M. Traoré s'est ensuite rendu dans la capitale économique du Bénin, Cotonou, pour y rencontrer le président Thomas Boni Yayi, qui était président de l'Union africaine au plus fort de la crise au Mali.

"Je suis à Cotonou pour dire merci au président Boni Yayi pour son rôle dans la recherche de la paix dans mon pays. Il était président de l'Union africaine au moment où nous avons connu cette crise", a souligné M. Traoré, exprimant sa reconnaissance pour les efforts diplomatiques déployés par M. Boni Yayi afin d'attirer l'attention sur la situation dramatique que connaissait alors le Mali.

"Je suis venu pour lui témoigner notre reconnaissance et notre gratitude. Il sera  décoré de la Grand Croix de l'Ordre national du Mali, la plus grande distinction du pays, pour tout ce qu'il a fait pour nous", a-t-il dit.

M. Traoré a effectué ce voyage après que le régime de transition eut organisé le 28 juillet et le 11 août une élection présidentielle considérée comme une étape cruciale dans la restauration de la stabilité au Mali.

Jeudi, des responsables de l'organisation de l'élection ont confirmé les résultats donnant une victoire écrasante à l'ancien Premier ministre Ibrahim Boubacar Keita.

M. Keita a remporté 77,6% des voix au second tour contre 22,4% à son rival Soumaïla Cissé.

AFP

Ses derniers articles: Mali: plusieurs personnalités civiles inculpées et écrouées pour tentative de coup d'Etat (avocats)  Castex rencontre Déby au Tchad avant un réveillon avec les troupes françaises  Castex rencontre Déby au Tchad avant un réveillon avec les troupes françaises 

Traoré

AFP

Le Mali rend hommage

Le Mali rend hommage

AFP

Le gouvernement malien solidaire de la chanteuse Rokia Traoré arrêtée en France

Le gouvernement malien solidaire de la chanteuse Rokia Traoré arrêtée en France

AFP

CAN-2019: "Pas de stars" au Mali, insiste Hamari Traoré

CAN-2019: "Pas de stars" au Mali, insiste Hamari Traoré

présidents

AFP

Quatre présidents africains au chevet du Mali en crise

Quatre présidents africains au chevet du Mali en crise

AFP

Bissau: démission d'un des deux présidents rivaux après des "menaces de mort"

Bissau: démission d'un des deux présidents rivaux après des "menaces de mort"

AFP

La Guinée-Bissau, abonnée aux coups de force politiques, a deux présidents

La Guinée-Bissau, abonnée aux coups de force politiques, a deux présidents

Nigéria

AFP

Bandits et jihadistes: le nord du Nigeria pris dans un tourbillon de violences

Bandits et jihadistes: le nord du Nigeria pris dans un tourbillon de violences

AFP

Le Nigeria rouvre ses frontières terrestres après 18 mois de fermeture

Le Nigeria rouvre ses frontières terrestres après 18 mois de fermeture

AFP

CPI: la procureure veut une enquête sur les violences au Nigeria

CPI: la procureure veut une enquête sur les violences au Nigeria