mis à jour le

Zimbabwe : Le pouvoir promet une politique d'"indigénisation"

Harare (© 2013 AFP) - Le parti du président zimbabwéen Robert Mugabe a indiqué mardi qu'il comptait profiter de sa victoire aux élections du 31 juillet pour intensifier sa politique d'"indigénisation" qui vise notamment à octroyer à des Zimbabwéens noirs la majorité du capital des filiales locales de groupes étrangers.

Afriquinfos

Ses derniers articles: Madagascar/Présidentielle : Alliance du parti vert de Rabeharisoa avec Robinson  Madagascar : Le candidat Hery Rajaonarimampianina chez Rajoelina  Afrique du Sud: 2e corps découvert après l'effondrement d'un centre commercia 

Zimbabwe

AFP

Le Zimbabwe mise sur l'or pour éviter l'effondrement

Le Zimbabwe mise sur l'or pour éviter l'effondrement

AFP

A l'ONU, le président du Zimbabwe demande la levée des sanctions occidentales

A l'ONU, le président du Zimbabwe demande la levée des sanctions occidentales

AFP

Mort de Mugabe: un anniversaire au goût amer au Zimbabwe

Mort de Mugabe: un anniversaire au goût amer au Zimbabwe

pouvoir

AFP

Centrafrique: des groupes armés menacent le pouvoir en cas de "hold-up électoral"

Centrafrique: des groupes armés menacent le pouvoir en cas de "hold-up électoral"

AFP

Ghana: John Mahama, l'ex-président qui veut reprendre les rênes du pouvoir

Ghana: John Mahama, l'ex-président qui veut reprendre les rênes du pouvoir

AFP

Niger: "Baba" Tandja, figure adulée qui avait voulu s'accrocher au pouvoir

Niger: "Baba" Tandja, figure adulée qui avait voulu s'accrocher au pouvoir

politique

AFP

Crise politique en RDC: la maison Kabila tremble sur ses bases

Crise politique en RDC: la maison Kabila tremble sur ses bases

AFP

Crise politique en RDC: après les "humiliations", Tshisekedi veut un nouveau gouvernement

Crise politique en RDC: après les "humiliations", Tshisekedi veut un nouveau gouvernement

AFP

Crise politique en RDC: l'ONU condamne les violences, les Etats-Unis évoquent une "occasion historique"

Crise politique en RDC: l'ONU condamne les violences, les Etats-Unis évoquent une "occasion historique"