mis à jour le

Des athées marocains et algériens lancent un conseil des ex-musulmans de France

Lemag : Un groupe d'individus, se disant 'anciens musulmans ayant rompu avec l'islam' ont annoncé, samedi passé, à la capitale française Paris, la création par eux d'un Conseil des ex-musulmans de France.

«Nous sommes un groupe d'athées et d'incroyants qui avons, de ce fait, fait face à des menaces et à des restrictions dans nos vies personnelles, plusieurs d'entre nous ont été arrêtés pour blasphème», ont expliqué, les membres fondateurs de ce groupe, compos...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

athées

AFP

Ghana: au ban de la société, des athées déclarent "leur existence"

Ghana: au ban de la société, des athées déclarent "leur existence"

Larbi Amine - Lemag

Des athées marocains et algériens lancent un conseil des ex-musulmans de France

Des athées marocains et algériens lancent un conseil des ex-musulmans de France

Wafaa Taha Latik - Lemag

Danemark: Des tombes sans croix, exigent les athées !

Danemark: Des tombes sans croix, exigent les athées !

Marocains

AFP

CAN-2019: les 23 Marocains avec Ziyech et Hakimi

CAN-2019: les 23 Marocains avec Ziyech et Hakimi

AFP

Les chrétiens marocains appellent au respect de la liberté de culte

Les chrétiens marocains appellent au respect de la liberté de culte

AFP

Les Marocains suivent de près la mobilisation chez leur voisin algérien

Les Marocains suivent de près la mobilisation chez leur voisin algérien

Algériens

AFP

Pour le 25e vendredi consécutif, les Algériens dans la rue contre le pouvoir

Pour le 25e vendredi consécutif, les Algériens dans la rue contre le pouvoir

AFP

Les Algériens de nouveau dans la rue, la tête en partie au Caire

Les Algériens de nouveau dans la rue, la tête en partie au Caire

AFP

Après la fête du foot, les Algériens de retour dans la rue contre le régime

Après la fête du foot, les Algériens de retour dans la rue contre le régime