mis à jour le

Fin de la visite au Maroc du président gabonais

Le président de la République du Gabon, M. Ali Bongo Ondimba, a quitté jeudi soir Marrakech, au terme d'une visite au Maroc où il a pris part aux travaux des 48èmes assemblées annuelles de la Banque Africaine de Développement (BAD), qui se poursuivent jusqu'au 31 mai courant dans la cité ocre.

A l'aéroport international Marrakech-Menara, le président gabonais a été salué par M. Omar Kabbaj, Conseiller de SM le Roi.

en lire plus

MAP

Ses derniers articles: SM le Roi Mohammed VI au Mali: Une visite  La diversité de l'échiquier politique et le choix démocratique font du Maroc une exception dans la région arabe (Zhor Chakkafi)  SM le Roi Mohammed VI au Mali: Une visite 

visite

AFP

Soudan: le Premier ministre égyptien en visite

Soudan: le Premier ministre égyptien en visite

AFP

Le coronavirus interdit de visite dans la plus grande prison du Mali

Le coronavirus interdit de visite dans la plus grande prison du Mali

AFP

Libye: visite surprise du chef de la diplomatie turque

Libye: visite surprise du chef de la diplomatie turque

Maroc

AFP

Le Maroc inscrit la culture juive dans ses programmes scolaires

Le Maroc inscrit la culture juive dans ses programmes scolaires

AFP

Normalisation avec Israël: le Maroc savoure sa "percée" au Sahara occidental, Moscou condamne

Normalisation avec Israël: le Maroc savoure sa "percée" au Sahara occidental, Moscou condamne

AFP

Le Maroc savoure sa "percée" au Sahara occidental, en contrepartie de la normalisation avec Israël

Le Maroc savoure sa "percée" au Sahara occidental, en contrepartie de la normalisation avec Israël

président

AFP

L'adversaire du président Condé dit être empêché de quitter la Guinée

L'adversaire du président Condé dit être empêché de quitter la Guinée

AFP

Après deux mois d'absence, le président Tebboune de retour en Algérie

Après deux mois d'absence, le président Tebboune de retour en Algérie

AFP

La Centrafrique vote pour un président et des députés sous la menace rebelle

La Centrafrique vote pour un président et des députés sous la menace rebelle