mis à jour le

Afrique du nord : Un potentiel de croissance de 6% à 10% selon la BAD

http://www.lemag.ma/video/
 Directeur régional pour la Tunisie, la Libye et l'Egypte à la BAD, Jacob Kolster a une vue d'ensemble sur les économies d'Afrique du nord. Pour lui, la transformation politique vers la démocratie qui a touché plusieurs pays de la région doit s'accompagner maintenant d'une transformation économique pour lutter contre le chômage et augmenter la part de la transformation locale.

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

Afrique

AFP

Macron en Afrique du Sud: les brevets "ne doivent en rien être un frein"

Macron en Afrique du Sud: les brevets "ne doivent en rien être un frein"

AFP

Afrique du Sud: nouveau faux départ dans le procès pour corruption de Zuma

Afrique du Sud: nouveau faux départ dans le procès pour corruption de Zuma

AFP

Afrique du Sud: l'ex-président Jacob Zuma plaide "non coupable" de corruption

Afrique du Sud: l'ex-président Jacob Zuma plaide "non coupable" de corruption

croissance

AFP

Afrique du Sud: croissance de +1,5% au 4e trimestre après la crise liée au coronavirus

Afrique du Sud: croissance de +1,5% au 4e trimestre après la crise liée au coronavirus

AFP

Croissance record mais pauvreté persistante: bilan nuancé pour les 10 ans de présidence Ouattara

Croissance record mais pauvreté persistante: bilan nuancé pour les 10 ans de présidence Ouattara

AFP

L'épidémie de coronavirus va faire plonger la croissance du Burkina Faso

L'épidémie de coronavirus va faire plonger la croissance du Burkina Faso

BAD

AFP

Akinwumi Adesina, un président de la BAD actif mais

Akinwumi Adesina, un président de la BAD actif mais

AFP

Mary Robinson dirigera l'enquête indépendante sur le président de la BAD

Mary Robinson dirigera l'enquête indépendante sur le président de la BAD

AFP

Accusations de prévarication: la BAD temporise malgré l'appel de Washington

Accusations de prévarication: la BAD temporise malgré l'appel de Washington