mis à jour le

Migrants subsahariens près d'Argelia, octobre 2005 / AFP
Migrants subsahariens près d'Argelia, octobre 2005 / AFP

L'éternel drame des migrants subsahariens à Ceuta et Melilla

11 personnes sont décédées au large du Maroc dans le naufrage de leur embarcation.

Ils sont au moins 11 migrants, dont trois femmes et deux mineures. Ils ont trouvé la mort mardi dans le naufrage de leur embarcation au large d'Al Hoceima, dans le nord du Maroc, en tentant de gagner l'Espagne, a-t-on appris mercredi de source médicale et auprès d'une ONG.

Aufaitmaroc

Ses derniers articles: 'Baiser de Nador' - Jugement le 6 décembre pour le couple d'adolescents  'Baiser de Nador' - Jugement le 6 décembre pour le couple d'adolescents  Environnement - La Banque Mondiale soutient la nouvelle stratégie du Maroc 

migrants

AFP

Tunisie: vingt cadavres de migrants repêchés au large de Sfax

Tunisie: vingt cadavres de migrants repêchés au large de Sfax

AFP

Libye: près de 100 migrants noyés dans deux naufrages en 24 heures

Libye: près de 100 migrants noyés dans deux naufrages en 24 heures

AFP

Au moins 45 migrants meurent dans un naufrage au large de la Libye, selon l'ONU

Au moins 45 migrants meurent dans un naufrage au large de la Libye, selon l'ONU

Subsahariens

AFP

Coronavirus: la galère des migrants subsahariens au Maroc

Coronavirus: la galère des migrants subsahariens au Maroc

AFP

Au Maroc, l'intégration

Au Maroc, l'intégration

AFP

Près de 600 millions d'Africains subsahariens privés d'électricité

Près de 600 millions d'Africains subsahariens privés d'électricité

Maroc

AFP

Le Maroc inscrit la culture juive dans ses programmes scolaires

Le Maroc inscrit la culture juive dans ses programmes scolaires

AFP

Normalisation avec Israël: le Maroc savoure sa "percée" au Sahara occidental, Moscou condamne

Normalisation avec Israël: le Maroc savoure sa "percée" au Sahara occidental, Moscou condamne

AFP

Le Maroc savoure sa "percée" au Sahara occidental, en contrepartie de la normalisation avec Israël

Le Maroc savoure sa "percée" au Sahara occidental, en contrepartie de la normalisation avec Israël