mis à jour le

Maldives : une adolescente de 15 ans victime de viols répétés condamnée à 100 coups de fouets en public

Un tribunal des Maldives a condamné, en vertu de la charia, une adolescente de 15 ans - victime présumée d'un viol - à cent coups de fouet et huit mois d'assignation à résidence après qu'elle ait confessé avoir eu des relations sexuelles hors mariage. Plus d'un million de personnes à travers le monde ont signé une pétition en ligne condamnant cette décision, espérant ainsi faire pression sur le gouvernement maldivien.

• Une pétition en ligne

Le Matinal

Ses derniers articles: 2 500 demandes pour le recrutement de 30 éboueurs  Réhabilitation des plages : le MOI entreprend des études dans plusieurs sites autour de Maurice  Le groupe BSP améliore ses services pour des PME 

Maldives

AFP

Législatives aux Maldives : l'ancien président fait un retour en force

Législatives aux Maldives : l'ancien président fait un retour en force

AFP

La Cour suprême des Maldives confirme la défaite électorale du président

La Cour suprême des Maldives confirme la défaite électorale du président

Actualités

Le couple ayant remporté le voyage aux Maldives partage ses photos sur un blog

Le couple ayant remporté le voyage aux Maldives partage ses photos sur un blog

victime

AFP

Mauritanie: "Je suis victime d'un règlement de compte", affirme l'ex-président Aziz

Mauritanie: "Je suis victime d'un règlement de compte", affirme l'ex-président Aziz

AFP

RDC: un avion militaire rate son atterrissage

RDC: un avion militaire rate son atterrissage

AFP

En Afrique du Sud, discret hommage de Meghan

En Afrique du Sud, discret hommage de Meghan

viols

AFP

Procès pour viols massifs en 2018 en RDC: audiences délocalisées

Procès pour viols massifs en 2018 en RDC: audiences délocalisées

AFP

RDC: un chef rebelle jugé pour des viols massifs en 2018, Mukwege partie civile

RDC: un chef rebelle jugé pour des viols massifs en 2018, Mukwege partie civile

AFP

Nés des viols en Libye, les enfants "sans nom" du Nigeria

Nés des viols en Libye, les enfants "sans nom" du Nigeria