mis à jour le

Le président ghanéen reçoit la première injection de vaccin Covax dans le monde

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo est devenu lundi la première personne dans le monde à recevoir une injection du vaccin contre le covid-19 financé par Covax, le dispositif qui vise à permettre un accès à ces vaccins aux pays à faible revenu. 

Le président, âgé de 76 ans et dont le pays a reçu la première livraison mondiale de vaccins Covax mercredi dernier, a reçu une première injection de vaccin Oxford/AstraZeneca, selon les images diffusées en direct par la télévision nationale ghanéenne. 

"Il est important que je donne l'exemple et montre que ce vaccin est sûr en étant la première personne à le recevoir, afin que tout le monde au Ghana se sente à l'aide de se faire vacciner", a déclaré le chef de l'Etat dans un discours.

Le système Covax vise à fournir cette année des vaccins anti-Covid à 20% de la population de près de 200 pays et territoires participants, mais il comporte surtout un mécanisme de financement qui permet à 92 économies à faible et moyen revenu d'avoir accès aux précieuses doses.

Il a été mis en place pour tenter d'éviter que les pays riches n'accaparent l'ensemble des doses de vaccin qui sont encore fabriquées en quantités trop réduites pour répondre à la demande mondiale.

Fondé par l'OMS, l'Alliance du vaccin (Gavi) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi), Covax a conclu des accords avec des fabricants pour deux milliards de doses en 2021 et a la possibilité d'en acheter un autre milliard. 

Le Ghana est devenu mercredi la première nation dans le monde à recevoir des doses de vaccin financées par cette initiative. 

Ce pays anglophone ouest-africain a enregistré 84.023 cas de coronavirus, dont 607 morts. Mais ces chiffres sont sous-évalués, comme dans de nombreux pays africains où le nombre de tests réalisés reste faible. 

Outre le président, la Première dame a également reçu lundi une première injection. 

Mardi, le reste des 600.000 doses reçues mercredi doivent être déployées dans le pays. A terme, le Ghana prévoit de vacciner 20 de ses 30 millions d'habitants avant la fin de l'année. 

AFP

Ses derniers articles: Les hôpitaux du Sénégal submergés par la 3e vague de coronavirus  Tchad: plusieurs centaines de manifestants contre la junte  Niger: 18 civils tués dans une nouvelle attaque près de la frontière malienne 

Monde

AFP

RDC: sur les traces d'un des plus anciens foyers de peste au monde

RDC: sur les traces d'un des plus anciens foyers de peste au monde

AFP

Découverte en Egypte de ce qui serait "la plus vieille" brasserie au monde

Découverte en Egypte de ce qui serait "la plus vieille" brasserie au monde

AFP

Hand: les néophytes congolais, de la D3 française au champion du monde danois

Hand: les néophytes congolais, de la D3 française au champion du monde danois

président

AFP

Tunisie: Ennahdha appelle le président Saied

Tunisie: Ennahdha appelle le président Saied

AFP

La Guinée équatoriale ferme son ambassade au Royaume-Uni après des sanctions contre le fils du président

La Guinée équatoriale ferme son ambassade au Royaume-Uni après des sanctions contre le fils du président

AFP

La Guinée équatoriale ferme son ambassade au Royaume-Uni après des sanctions contre le fils du président

La Guinée équatoriale ferme son ambassade au Royaume-Uni après des sanctions contre le fils du président

vaccin

AFP

Covid: la Chine fait don de 300.000 doses de vaccin Sinopharm au Sénégal

Covid: la Chine fait don de 300.000 doses de vaccin Sinopharm au Sénégal

AFP

650.000 enfants d'Afrique ont reçu le premier vaccin antipaludique

650.000 enfants d'Afrique ont reçu le premier vaccin antipaludique

AFP

La retenue des Sénégalais face au vaccin fait l'affaire des gens pressés

La retenue des Sénégalais face au vaccin fait l'affaire des gens pressés