mis à jour le

Zimbabwe: Le journaliste arrêté pour un tweet va sortir de prison

Le journaliste et lanceur d'alerte zimbabwéen Hopewell Chin'ono, arrêté en janvier pour la troisième fois en six mois pour un nouveau tweet contre les autorités, a été libéré mercredi par un tribunal.

Placé une nouvelle fois dans une prison à haute sécurité le 8 janvier, Chin'ono avait accusé sur Twitter la police d'avoir battu un bébé à mort. 

La police zimbabwéenne avait déclaré que le bébé en question n'était pas mort.

Le journaliste, lauréat de plusieurs prix, avait été inculpé de publication de fausses informations. Il s'était défendu en dénonçant l'utilisation d'une loi "inconstitutionnelle", selon lui utilisée pour l'inculper.

Libéré sous caution, Hopewell Chin'ono va devoir remettre son passeport et les titres de propriété de sa maison à Harare. Assigné à résidence, il doit se présenter au commissariat deux fois par semaine. 

Le tribunal lui interdit aussi d'utiliser son compte Twitter pour "inciter à manifester", tant qu'il n'a pas été jugé.

Il avait été arrêté une première fois en juillet après avoir appelé à une manifestation contre la corruption au sein du gouvernement.

La tolérance du président Emmerson Mnangagwa à l'égard des dissidents n'a cessé de rétrécir depuis qu'il est arrivé au pouvoir en 2017, après l'éviction de l'autocrate Robert Mugabe.

AFP

Ses derniers articles: L'ONU accuse les forces centrafricaines et leurs alliés russes de violer les droits humains  Mauritanie: les avocats de l'ex-président Aziz crient  Centrafrique: nomination d'un nouveau gouvernement 

journaliste

AFP

Maroc: le journaliste Soulaimane Raissouni absent

Maroc: le journaliste Soulaimane Raissouni absent

AFP

Journaliste français otage au Mali: des rassemblements

Journaliste français otage au Mali: des rassemblements

AFP

Mali: le journaliste Olivier Dubois otage d'un groupe jihadiste, confirme Paris

Mali: le journaliste Olivier Dubois otage d'un groupe jihadiste, confirme Paris

prison

AFP

Toboggan et ateliers derrière les murs de la prison pour femmes de Bamako

Toboggan et ateliers derrière les murs de la prison pour femmes de Bamako

AFP

Rwanda: prison

Rwanda: prison

AFP

Au Sénégal, grand ménage dans une prison après la fuite de "l'As des évasions"

Au Sénégal, grand ménage dans une prison après la fuite de "l'As des évasions"

tweet

AFP

Maroc: un journaliste placé en détention pour un tweet sur la justice

Maroc: un journaliste placé en détention pour un tweet sur la justice

AFP

Les fermiers sud-africains furieux après le tweet de Trump sur la réforme agraire

Les fermiers sud-africains furieux après le tweet de Trump sur la réforme agraire

AFP

L'Afrique du Sud vent debout après un tweet de Trump sur sa réforme agraire

L'Afrique du Sud vent debout après un tweet de Trump sur sa réforme agraire