mis à jour le

Procès de l'attaque du Westgate au Kenya: deux accusés jugés coupables, un acquitté

Deux des trois accusés ont été déclarés coupables mardi au Kenya de "complot" en vue d'une action terroriste et de "soutien" au commando qui a attaqué le centre commercial Westgate de Nairobi en septembre 2013, faisant officiellement 67 morts, selon un journaliste de l'AFP à l'audience.

Au terme d'un long et tortueux procès débuté en janvier 2014, le magistrat Francis Andayi a estimé que Mohamed Ahmed Abdi et Hassan Hussein Mustafa avaient "conspiré" et apporté un soutien aux quatre membres du commando, qui avaient péri dans cette attaque revendiquée par les islamistes radicaux somaliens shebab, affiliés à Al-Qaïda.

Le troisième accusé, Liban Abdullahi Omar, a été acquitté de tous les chefs d'accusation et immédiatement autorisé à quitter le box. Il n'était pas clair si le juge allait prononcer immédiatement les peines ou le faire lors d'une audience ultérieure.

Mohamed Ahmed Abdi et Hassan Hussein Mustafa "étaient en communication constante avec les assaillants, comme l'a prouvé l'accusation", a estimé le juge et "bien qu'il n'y ait pas de preuve formelle qu'(ils) aient fourni un soutien matériel aux assaillants (...) j'estime que leurs communications avec les assaillants ont fourni un soutien à leur entreprise".

Le samedi 21 septembre 2013 à la mi-journée, un commando de quatre hommes avait fait irruption dans le Westgate en lançant des grenades et tirant sans discernement sur les commerçants et les clients de ce luxueux centre commercial de la capitale kényane, avant de s'y retrancher.

Avait alors débuté un siège de quatre jours, retransmis en direct à la télévision, au cours duquel les forces de sécurité avaient lancé une série d'assauts pour déloger les assaillants.

L'attaque avait été revendiquée par les islamistes somaliens shebab, en représailles de l'intervention militaire kényane menée contre eux dans le Sud somalien depuis fin 2011. L'armée kényane avait ensuite intégré la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom) et contribué à chasser les shebab de nombre de leurs bastions.

AFP

Ses derniers articles: Mali: le Premier ministre chargé d'une "ouverture" de son gouvernement  Afrique du Sud: les meurtres encore en hausse  Bataille en vue entre Amazon et les descendants des premiers Sud-Africains 

juges

AFP

Guinée: une soixantaine d'opposants au 3e mandat de Condé seront jugés

Guinée: une soixantaine d'opposants au 3e mandat de Condé seront jugés

AFP

Bombardement de Bouaké: trois pilotes jugés par défaut et une énigme intacte

Bombardement de Bouaké: trois pilotes jugés par défaut et une énigme intacte

AFP

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma et le groupe français Thales jugés en mai pour corruption

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma et le groupe français Thales jugés en mai pour corruption

procès

AFP

Des crimes de guerre commis au Liberia en procès en Sierra Leone voisine

Des crimes de guerre commis au Liberia en procès en Sierra Leone voisine

AFP

Procès Bouaké: la perpétuité requise contre les trois accusés

Procès Bouaké: la perpétuité requise contre les trois accusés

AFP

Au procès Bouaké, trois accusés bien suivis et connus des Français

Au procès Bouaké, trois accusés bien suivis et connus des Français

Westgate

AFP

Kenya: les leçons du Westgate pour contrer le commando du Dusit

Kenya: les leçons du Westgate pour contrer le commando du Dusit

AFP

Au Kenya, l'oubli comme moyen de faire face

Au Kenya, l'oubli comme moyen de faire face

IRL

La chaîne Fox news diffuse des images de l'attaque de Westgate dans une série TV

La chaîne Fox news diffuse des images de l'attaque de Westgate dans une série TV