mis à jour le

Virus en Libye: le gouvernement de Tripoli annonce un confinement général

Le Gouvernement d'union nationale (GNA) a annoncé un confinement général de dix jours dans les zones qu'il contrôle dans l'ouest de la Libye, dont la capitale Tripoli, afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus dans le pays en guerre.

Un "couvre-feu" de 24 heures entre en vigueur vendredi, a indiqué le GNA basé à Tripoli et reconnu par l'ONU, dans un communiqué publié dans la nuit de mercredi à jeudi.

Cette mesure ne s'applique pas à l'est du pays contrôlé par le maréchal Khalifa Haftar, ainsi qu'à une grande partie du sud qui échappe au contrôle des deux camps rivaux. 

Plongée dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est déchirée aujourd'hui par une lutte de pouvoir entre Khalifa Haftar, homme fort de l'Est libyen, et le GNA.

Le maréchal Haftar tente depuis un an de s'emparer de Tripoli, et le conflit a fait jusqu'ici des centaines de morts, dont des dizaines de civils, ainsi que plus de 200.000 déplacés.  

La situation humanitaire risque de s'aggraver davantage en cas de propagation de la pandémie Covid-19 dans le pays, qui a officiellement enregistré jusqu'ici un décès et 48 cas, dont quatre dans l'est, selon le Centre de lutte contre les maladies basé à Tripoli.

Pendant le confinement, les hypermarchés seront fermés, mais les boutiques et commerces de proximité resteront ouverts entre 5H00 et 10H00 GMT, selon le communiqué.

Durant cette période, il est permis à chacun de faire des courses, d'après la même source. 

Mercredi, le ministre de la Santé du GNA, Ehmed Ben Omar, a estimé devant la presse que la situation sanitaire en Libye n'était "pas très mauvaise", mais "pas rassurante non plus".

Il a appelé les Libyens à une "prise de conscience" et au respect des mesures de confinement.

Le GNA avait déjà annoncé le 22 mars la fermeture des frontières terrestres et aériennes et imposé un couvre-feu de 17H00 à 5H00 GMT.   

Dans l'est du pays, les forces du maréchal Haftar imposent depuis plusieurs semaines un couvre-feu entre 18H00 et 5H00 GMT.

AFP

Ses derniers articles: Au Cameroun, un plasticien peint la fragilité du monde face au coronavirus  Présidentielle au Burkina : Kaboré investi samedi par son parti malgré un bilan mitigé  Le mystère des têtes coupées de Fana au Mali 

gouvernement

AFP

Burundi: revirement du gouvernement sur le Covid, "le plus grand ennemi"

Burundi: revirement du gouvernement sur le Covid, "le plus grand ennemi"

AFP

Niger: le ministre de l'Intérieur quitte le gouvernement pour préparer la présidentielle

Niger: le ministre de l'Intérieur quitte le gouvernement pour préparer la présidentielle

AFP

Burundi: un nouveau gouvernement dominé par les durs du régime

Burundi: un nouveau gouvernement dominé par les durs du régime

Tripoli

AFP

Libye: avec les coupures de courant incessantes, un autre été en enfer

Libye: avec les coupures de courant incessantes, un autre été en enfer

AFP

Libye: visite surprise du chef de la diplomatie turque

Libye: visite surprise du chef de la diplomatie turque

AFP

Libye: les pro-Haftar confirment un "redéploiement" hors de Tripoli

Libye: les pro-Haftar confirment un "redéploiement" hors de Tripoli

virus

AFP

Virus en Afrique: des "guéris" en guerre contre le déni et la stigmatisation

Virus en Afrique: des "guéris" en guerre contre le déni et la stigmatisation

AFP

En Afrique, des médecins sous pression face au virus

En Afrique, des médecins sous pression face au virus

AFP

En Afrique du Sud sous confinement, le virus de la xénophobie

En Afrique du Sud sous confinement, le virus de la xénophobie