Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Fermée depuis 18 mois, l'école reprend à Benghazi en Libye

Fermée depuis 18 mois, l'école reprend à Benghazi en Libye

C'est une goutte d'eau dans un océan de chaos, mais c'est un petit signe d'espoir dans une ville et un pays ravagés par la guerre civile depuis la chute de Mouammar Kadhafi. Les enfants de Benghazi, grande ville de l'est de la Libye, ont repris dimanche le chemin de l'école pour la première fois depuis le début de la guerre il y a un an et demi, bravant les combats qui continuent à faire rage. «Je suis heureuse de retourner à l'école, tout est de nouveau normal», confie une fillette de 13 ans avant d'entrer en classe dans l'école Bashayer.

Film démontant les clichés sur la sorcellerie, «Kinshasa Kids» arrive enfin au Congo

Film démontant les clichés sur la sorcellerie, «Kinshasa Kids» arrive enfin au Congo

«Boum boum tchaka!» L'image vient de disparaître sur le grand drap sale et froissé pendu au mur et près de 400 lycéennes en délire chantent et battent des mains pour prolonger la scène finale de «Kinshasa Kids», enfin visible dans la capitale congolaise plus de deux ans après sa sortie en Europe. Pour ces adolescentes, la projection vaut première expérience de quasi-cinéma dans une mégapole de quelque 10 millions d'habitants sans aucune salle obscure.

L'armée camerounaise affirme avoir libéré 900 otages retenus par Boko Haram

L'armée camerounaise affirme avoir libéré 900 otages retenus par Boko Haram

L'armée camerounaise a affirmé mercredi avoir porté un coup sévère aux islamistes nigérians de Boko Haram, tuant une «centaine» d'entre eux et libérant 900 otages au cours d'une opération de trois jours dans l'Extrême-Nord du pays. Cette revendication, impossible à confirmer de source indépendante, intervient au lendemain d'un nouveau double attentat-suicide mené mardi soir par les islamistes dans la région et qui, selon un nouveau bilan de source sécuritaire, a tué au total 6 civils dans la localité de Waza, deux blessés ayant succombé à leurs blessures. 

Dans un cimetière d'Alger, les attentats de Paris réveillent de tristes souvenirs

Dans un cimetière d'Alger, les attentats de Paris réveillent de tristes souvenirs

Dans un cimetière d'Alger, l'enterrement de Didine, musicien algérien tué dans les attentats de Paris, a réveillé jeudi le douloureux souvenir de la décennie de guerre civile avec ses cortèges funèbres. Kheireddine Sahbi, surnommé Didine, 29 ans, rentrait chez lui vendredi 13 novembre après une soirée avec des amis lorsqu'il a été tué dans les attaques revendiquées par les jihadistes de l'État islamique (EI). 

Le chef du groupe État islamique en Libye tué par une frappe américaine

Le chef du groupe État islamique en Libye tué par une frappe américaine

Les États-Unis ont pour la première fois vendredi bombardé le groupe État islamique en Libye, rapporte l'AFP, éliminant dans une frappe aérienne l'Irakien Abou Nabil, présenté comme le chef du groupe extrémiste dans le pays, ont annoncé les autorités américaines. «La mort de Nabil va amoindrir les capacités de l’EI à atteindre ses objectifs en Libye», s’est félicité dans un communiqué Peter Cook, le porte-parole du Pentagone.

Derrière le boom économique ivoirien, tout n'est pas parfait

Derrière le boom économique ivoirien, tout n'est pas parfait

Que se cache t-il vraiment derrière le mirifique rythme de croisière de la croissance économique ivoirienne, qui oscille entre 8 et 10% depuis 2011? La bonne santé apparente de l'économie ivoirienne est le principal argument électoral du président sortant, Alassane Ouattara, favori de l'élection présidentielle de dimanche, même si opposants et observateurs se montrent souvent sceptiques.  À lire aussi: En Côte d'Ivoire, le matraquage publicitaire du candidat Ouattara

À quelques jours du référendum sur la Constitution, le Congo est sous tension

À quelques jours du référendum sur la Constitution, le Congo est sous tension

À quelques jours du référendum qui doit se tenir dimanche 25 octobre, et pourrait permettre au président congolais Denis Sassou Nguesso de se représenter en 2016, le climat est électrique à l'extrême dans les rues de Brazzaville, la capitale, mais aussi dans le reste du pays. Mardi 20 octobre, un membre du collectif d'opposition Sassoufit a signalé à Slate Afrique des affrontements entre des forces de l'ordre et la police au quartier Kilomètre 4 de la ville côtière de Pointe-Noire.

Une vingtaine d'interpellations d'opposants à l'ambassade congolaise de Paris

Une vingtaine d'interpellations d'opposants à l'ambassade congolaise de Paris

Les forces de l'ordre françaises ont procédé jeudi à «une vingtaine d'interpellations suite à des dégradations dans l'ambassade du Congo-Brazzaville» à Paris commises par des opposants, selon des sources concordantes. Une vingtaine de personnes sont entrées dans l'ambassade jeudi matin pour demander l'annulation d'un référendum constitutionnel qui permettrait au président Denis Sassou Nguesso, 72 ans, de briguer un nouveau mandat, a annoncé l'un d'eux par téléphone à l'AFP. 

Au Burkina, la dissolution du RSP devrait permettre d'éclaircir définitivement la mort de Sankara

Au Burkina, la dissolution du RSP devrait permettre d'éclaircir définitivement la mort de Sankara

L'enquête sur la mort de Thomas Sankara touche sûrement à sa fin. L'ancien président charismatique du Burkina Faso a été «criblé de balles» lors de son assassinat en 1987 selon le rapport d'autopsie présenté mardi à Ouagadougou, alors que les premières inculpations ont été annoncées 28 ans après sa mort. Icône du panafricanisme, le capitaine Sankara a été tué, après 4 années au pouvoir, le 15 octobre 1987 lors d'un putsch qui a porté son compagnon d'armes Blaise Compaoré au pouvoir.

Au Burkina, la dissolution du RSP devrait permettre d'éclaircir définitivement la mort de Sankara

Au Burkina, la dissolution du RSP devrait permettre d'éclaircir définitivement la mort de Sankara

L'enquête sur la mort de Thomas Sankara touche sûrement à sa fin. L'ancien président charismatique du Burkina Faso a été «criblé de balles» lors de son assassinat en 1987 selon le rapport d'autopsie présenté mardi à Ouagadougou, alors que les premières inculpations ont été annoncées 28 ans après sa mort. Icône du panafricanisme, le capitaine Sankara a été tué, après 4 années au pouvoir, le 15 octobre 1987 lors d'un putsch qui a porté son compagnon d'armes Blaise Compaoré au pouvoir.

Deux sud-africains tournent une vidéo «bizarre» pour louer la maison de Pistorius

Deux sud-africains tournent une vidéo «bizarre» pour louer la maison de Pistorius

Ce n'est pas une petite annonce anodine. Deux Sud-Africains qui louent la propriété d'Oscar Pistorius où l'ancien athlète a tué sa compagne en 2013 ont mis en ligne le 12 octobre 2015 une vidéo tournée dans la maison du crime où ils fanfaronnent sur leur souhait d'y organiser des soirées. Selon les médias locaux, deux associés, David Scott, 33 ans, et Kagiso Mokoape, 23 ans, louent la vaste et luxueuse maison de Pretoria, où Reeva Steenkamp a été tuée par balles en février 2013.

En Afrique du Sud, le rodéo automobile veut se faire une place dans la société

En Afrique du Sud, le rodéo automobile veut se faire une place dans la société

Au coeur des quartiers déshérités de Soweto, entre ferrailleurs et églises évangélistes, une jeune femme au visage d'enfant est déterminée à devenir la reine sud-africaine du rodéo automobile. Une bouille juvénile s'extirpe de la fenêtre d'une BMW 325 rose au moteur rugissant. La tête à l'envers, les jambes accrochées à la portière pendant que la voiture tourne sur elle-même, Stacey-Lee May réalise l'une de ses cascades favorites, devant une foule de supporters.