Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

L'escrimeuse Inès Boubakri dédie sa médaille d'or à « la femmes tunisienne»

L'escrimeuse Inès Boubakri dédie sa médaille d'or à « la femmes tunisienne»

La fleurettiste Inès Boubakri, première Africaine médaillée en escrime, a dédié mercredi 10 août sa médaille de bronze à «la femme tunisienne, la femme arabe», qui a «sa place dans la société». «Cette médaille, elle est historique pour la Tunisie. C'est incroyable. J'espère que ce sera un message pour tous les Tunisiens, surtout pour les jeunes, la femme tunisienne, la femme arabe. Pour dire, il faut y croire, la femme elle existe, a sa place dans la société», a-t-elle expliqué après sa victoire.

En Afrique du Sud, des élections municipales cruciales pour l'ANC

En Afrique du Sud, des élections municipales cruciales pour l'ANC

Les sud-africains votaient mercredi 3 août pour des élections municipales aux allures de test pour l'ANC, le parti au pouvoir dans un scrutin où l'opposition pourrait arriver en tête dans plusieurs grandes villes du pays, une situation inédite depuis la fin de l'apartheid en 1994. Les urnes ont ouvert mercredi à 05H00 GMT (07H00 locales) ont constaté des journalistes de l'AFP, pour cette élection où plus de 26 millions d'électeurs sont appelés à voter, un record dans la jeune démocratie sud-africaine. 

Le «grossifesse», la mode dont les Ivoiriennes sont folles

Le «grossifesse», la mode dont les Ivoiriennes sont folles

Elles prennent du «grossifesse», onguent miracle au nom révélateur ou se couvrent le derrière de gaines «push-ups»: en Côte d'Ivoire, où «big is beautiful», les femmes rivalisent d'ingéniosité pour élargir leurs formes. La filiforme Kate Moss et ses égéries n'ont jamais eu la cote à Abidjan. «En Côte d'Ivoire, pour être belle, il faut avoir un beau bassin», observe Sarah, une commerçante de 34 ans. «Les hommes préfèrent les femmes un peu fessues».

Le Kenya prépare sa plus grande cérémonie de crémation d'ivoire comme un show télégénique

Le Kenya prépare sa plus grande cérémonie de crémation d'ivoire comme un show télégénique

C'est le type d'opération dont les autorités kényanes sont très friantes depuis plusieurs années pour montrer à la face du monde leurs efforts contre le braconnage. Onze pyramides d'ivoire s'élèvent majestueusement sur fond de savane dans le parc national de Nairobi, prêtes à être brûlées samedi 30 avril face aux caméras du monde entier, en guise d'exemple dans la lutte contre le trafic illégal des défenses d'éléphants, «l'or blanc».

La diffusion d'une photo de Bouteflika relance le débat sur sa succession

La diffusion d'une photo de Bouteflika relance le débat sur sa succession

La récente diffusion d'une photo du président algérien Abdelaziz Bouteflika, 79 ans, où il semble très affaibli a relancé les spéculations sur sa succession et la personnalité qui le remplacera. Toute la semaine, la presse et les réseaux sociaux se sont émus après la diffusion de ce cliché montrant le chef de l'Etat dans une situation peu avantageuse en recevant le 10 avril le Premier ministre français Manuel Valls.  Le président, au pouvoir depuis 1999, présentait un visage livide, les yeux hagards et la bouche ouverte.

Nigeria: Boko Haram envoie des «preuves de vie» des lycéennes  deux ans après leur enlèvement

Nigeria: Boko Haram envoie des «preuves de vie» des lycéennes deux ans après leur enlèvement

Le groupe islamique Boko Haram a envoyé une «preuve de vie» deux ans après l'enlèvement à Chibok (nord-est du Nigeria) de 276 lycéennes, un événement qui sera commémoré jeudi par des prières et des manifestations à travers tout le pays. La chaîne américaine d'information CNN a rapporté mercredi que la vidéo montre une quinzaine de jeunes filles recouvertes d'un hijab noir, qui donnent leur nom, assurent avoir été enlevées à Chibok et précisent la date de l'enregistrement, le 25 décembre. Les 15 adolescentes ont été identifiées.

Au Maroc, un procès ravive le débat sur la pénalisation de l’homosexualité

Au Maroc, un procès ravive le débat sur la pénalisation de l’homosexualité

Le procès d'un homosexuel et de trois de ses agresseurs lundi a relancé le débat sur les moeurs au Maroc, des militants des droits de l'Homme appelant à dépénaliser l'homosexualité en dépit du conservatisme de la société. Preuve de la sensibilité du sujet dans un pays où l'homosexualité reste un tabou, une équipe de journalistes enquêtant pour la chaîne française Canal + sur l'agression homophobe a été interpellée et expulsée du pays lundi, selon des médias locaux et des défenseurs des droits de l'Homme.

Une armée privée à la réputation sulfureuse défend les rhinos en Afrique du Sud

Une armée privée à la réputation sulfureuse défend les rhinos en Afrique du Sud

La majorité des rhinocéros encore vivants dans le monde vivent en Afrique du Sud, où ils sont plus de 20.000, et malgré tous leurs efforts les autorités n'arrivent pas à empêcher le massacre de ces animaux. En 2015, plus de 1.000 rhinocéros ont été abattus pour leur corne par des braconniers. Des réponses de plus en plus radicales sont apportées à ce massacre géant à ciel ouvert. Comme ce qui se fait dans le ranch de John Hume. 

Les Algériens sont fous de Riyad Mahrez et des binationaux de l'équipe nationale

Les Algériens sont fous de Riyad Mahrez et des binationaux de l'équipe nationale

Dans les magasins de sport d'Alger, on s'arrache les maillots floqués Riyad Mahrez, l'ailier gauche franco-algérien de Leicester, qui postule pour le titre de meilleur joueur de la saison en Angleterre et est élevé au rang de divinité dans son pays d'origine. «Nous avons passé une nouvelle commande il y a quatre jours, mais nous n'avons pas encore été servis», s'impatiente un vendeur qui écoule les maillots à 7.000 dinars (60 euros), soit 40% du salaire minimum.

Pourquoi l'Afrique adore le tuk-tuk

Pourquoi l'Afrique adore le tuk-tuk

De multiples noms pour un même véhicule. Comme les mini-bus collectifs, le tuk-tuk, un triporteur motorisé, a conquis l'ensemble du continent africain, même si son nom diffère selon les régions. Il s'appelle «bajaj» en Tanzanie et en Ethiopie, «toktok» en Egypte, «raksha» au Soudan, «keke-marwa» au Nigeria: plus sûr que la moto-taxi et bon marché, le tuk-tuk, triporteur motorisé omniprésent en Asie, poursuit son inexorable avancée en Afrique, jusqu'au Liberia où il a débarqué sous le nom de «kekeh».

Nigeria: le difficile retour des réfugiés victimes de Boko Haram

Nigeria: le difficile retour des réfugiés victimes de Boko Haram

Les autorités nigérianes tentent de convaincre les dizaines de milliers de déplacés qui s'entassent dans des camps dans le nord-est du pays après avoir fui les exactions des islamistes de Boko Haram de retourner chez eux, mais peu y sont prêts en raison de la poursuite des attentats. Le président Muhammadu Buhari et son gouvernement ont estimé qu'un bon nombre des deux millions de déplacés du conflit interne qui dure depuis sept ans pouvaient commencer à rentrer, assurant que l'armée avait le dessus sur les insurgés. 

L'Afrique du Nord subit les lourdes répercussions du crash de l'avion russe dans le Sinaï

L'Afrique du Nord subit les lourdes répercussions du crash de l'avion russe dans le Sinaï

Le crash d'un avion russe en Egypte risque d'aggraver la crise traversée par l'industrie touristique en Afrique du Nord, en entraînant un transfert des vacanciers vers les destinations plus sûres du sud de l'Europe ou du Golfe persique. «L'Egypte ne sera plus dans les petits papiers des Britanniques pour un moment, certainement jusqu'en 2016», prévient Derek Moore, président de l'Association des tours-opérateurs indépendants.

La Tunisie fête le cinquième anniversaire de sa révolution dans la peur du djihadisme

La Tunisie fête le cinquième anniversaire de sa révolution dans la peur du djihadisme

Cinq ans après le début du Printemps arabe, la révolution n'a bénéficié, d'un point de vue démocratique, qu'à la Tunisie, où tout a commencé. Une transition démocratique réussie a offert un horizon nouveau à une population cependant durement touchée par le chômage. Mais la Tunisie, dont certains acteurs civils ont été récompensés par le prix Nobel de la paix 2015, vit désormais sous la menace du djihadisme. Au cours de l'année écoulée, trois attaques sanglantes, toutes revendiqués par l'Etat islamique, ont touché le pays en plein coeur.