Cerise Assadi-Rochet

Cerise Assadi-Rochet

Jeune journaliste française. A travaillé au Burkina Faso

Ouagadougou n'est pas la seule ville burkinabè

Ouagadougou n'est pas la seule ville burkinabè

Un brin de vent chaud qui effleure le visage, une ambiance tranquille, peu de voitures. Dans le centre-ville de Bobo-Dioulasso, on peut circuler à pied, le long des rues bordées d'immenses manguiers. Le rythme paisible, la proximité du plan d'eau appelé «Guinguette», lorsqu'on veut se baigner. Et puis, surtout, l'accueil chaleureux de la population, toujours disposée à causer, à vous renseigner ou à vous aider dans vos démarches sans que vous n'ayez besoin de demander.Les vrais citadins, Ouagalais un brin chauvins, assimilent même Bobo à la campagne.