Sithando Sam

Sithando Sam

Sithando Sam. Journaliste sud-africaine.

La haine raciale en procès

La haine raciale en procès

Mise à jour du 23 septembre 2012: Neuf accusés sont accusés de blanchiment d'argent, corruption et fraude aux côté du jeune tribun populiste Julius Malema, contre qui un mandat d'arrêt à été émis le 21 septembre, affirme le 23 septembre l'hebdomadaire sud-africain Sunday Times.Malema, un farouche opposant au président Jacob Zuma, sera l'"accusé numéro 10", aux côtés de cinq autres personnes et de quatre compagnies, dans un procès qui doit être, selon le journal, celui de la "mafia du Limpopo", la province du nord du pays dont Malema est originaire.

Zuma garde le silence sur la crise ivoirienne

Zuma garde le silence sur la crise ivoirienne

Pendant toute sa visite officielle à Paris, les 2 et 3 mars, le président sud-africain Jacob Zuma n'a pipé mot sur la Côte d'Ivoire. Il a simplement indiqué, lors du dîner qui lui a été offert à l'Elysée, le 2 mars, que «nous devrions pouvoir trouver une solution» pour «aider nos frères et nos sœurs en Côte d'Ivoire». Une façon polie de demander à la France de se tenir à bonne distance, mais aussi d’indiquer que la tâche ne sera pas aisée.