Jean-Yves Nau

Jean-Yves Nau

Journaliste et docteur en médecine, Jean-Yves Nau a été en charge des questions de médecine, de biologie et de bioéthique au Monde pendant 30 ans. Il est notamment le co-auteur de «Bioéthique, Avis de tempête».

Comment échapper au virus Ebola

Comment échapper au virus Ebola

Mise à jour du 15 novembre 2012: une nouvelle épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola s'est déclarée en Ouganda, où elle a déjà tué deux personnes selon l'AFP, trois selon la BBC, au nord de Kampala, un mois après la fin officielle d'une précédente flambée qui avait fait 17 morts dans l'ouest, a annoncé la ministre ougandaise de la Santé. "Le ministère de la Santé souhaite informer la population qu'une autre (épidémie de) fièvre hémorragique virale Ebola a éclaté dans le pays", a déclaré la ministre, Christine Ondoa, lors d'une conférence de presse.

Le printemps de la contraception au Maghreb

Le printemps de la contraception au Maghreb

 La géopolitique s’intéresse-t-elle assez à la science démographique? Une étude publiée par trois chercheurs de l’Institut national d’études démographiques dans le dernier numéro de la revue Population & Société éclaire d’un jour nouveau les évènements politiques récents du Maghreb. Les signataires de ce travail, pour leur part, ne cachent pas leur surprise, au vu des chiffres qu’ils analysent. Ce travail est signé de Zahia Ouadah-Bedidi, Jacques Vallin et Ibtihel Bouchoucha.

Le drame oublié des tirailleurs sénégalais

Le drame oublié des tirailleurs sénégalais

La mort peut faucher large dans des espaces paradisiaques. Cela s’est passé durant la Grande guerre, il y aura bientôt un siècle, au sud-ouest de Bordeaux. Les touristes, alors, n’étaient pas encore au rendez-vous annuel des joies  l’Atlantique, de la dune mouvante du Pyla, des infinies douceurs d’Arcachon. Loin des pins landais, vers le nord, la grande boucherie s’enlisait ;  l’armée française avait plus que jamais besoin d’hommes. Nous étions en 1916.

Sida: trente ans après, la capote reste capitale

Sida: trente ans après, la capote reste capitale

Nous le savons depuis plus d’un quart de siècle: il n’existe que deux méthodes pour prévenir la transmission (sexuelle) du virus du sida. La première —largement idéaliste et prônée par le Vatican— préconise la chasteté absolue avant le mariage suivie d’une réciproque et totale fidélité. La seconde —de caractère nettement plus pragmatique— se résume à l’utilisation systématique du préservatif masculin; du moins lorsque les partenaires estiment être l’un et l’autre dans ce qu’il est convenu d’appeler une situation potentiellement «à risque».

Une souche nouvelle de HIV circule en Afrique de l'ouest

Une souche nouvelle de HIV circule en Afrique de l'ouest

Trente ans après son émergence dans la communauté homosexuelle américaine le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) continue de passionner les spécialistes de virologie. Une équipe française vient d’en apporter la démonstration. Cette équipe est dirigée par le Pr François Simon (service de  microbiologie, Inserm, Hôpital Saint-Louis, Paris) et ses confrères du laboratoire du CHU de Rouen associé au Centre national de référence du VIH  basé au CHU de Tours.