Edgar Mbanza

Edgar Mbanza

Edgar Mbanza. Journaliste spécialiste de l'Afrique.

Réapprendre à vivre à Abidjan

Réapprendre à vivre à Abidjan

«Les deux principaux supports de la vie sociale en Côte d'Ivoire — l'Etat et le système des échanges de proximité — se sont effondrés», résume Pascal. Responsable d'une petite association de malades, Pascal a souffert, mais dit détester pleurer sur son sort individuel. Nombre de ses camarades ont dû stoppé leur traitement, comme lui: «Les médicaments doivent être conservés dans un frigo, et il n'y avait plus d'électricité. On ne pouvait même pas aller chercher secours dans les quartiers préservés. Les effets pourront être désastreux pour certains malades».

«N'ajoutons pas la panique au drame en Côte d'Ivoire»

«N'ajoutons pas la panique au drame en Côte d'Ivoire»

Un million de réfugiés. Alors qu’on parlait vendredi 25 mars d'environ 500.000 déplacés et réfugiés enregistrés dans le pays (à Abidjan, dans le centre et dans l’Ouest), en fin de journée, le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) avançait le chiffre de «près d’un million de personnes» déjà chassées de chez elles par les violences et les peurs. Au niveau des secours humanitaires, les acteurs sur le terrain manquent de moyens.