Madagascar Tribune

Madagascar Tribune

Mamy Rakotoarivelo - Sur la Cour électorale spéciale

En tant que président du Congrès de la Transition ou en tant que chef de délégation de la mouvance Ravalomanana, on ne sait pas exactement, Mamy Rakotoarivelo explique que la restructuration ou la recomposition de la Cour électorale spéciale (CES) n'est pas souhaitable car cela va freiner davantage le processus de sortie de crise. Il déclare que dans le cas où on décide de changer de fond en comble la CES, les élections sont pratiquement impossible pour 2013.

Réunion organisée par le CSC au Panorama Andrainarivo - Aucun consensus pour l'instant

Rien n'a été décidé ce vendredi 5 juillet lors de la réunion de travail au Panorama Andrainarivo, qui a rassemblé les signataires de la feuille de route, le Conseil de réconciliation malgache (FFM), la CENIT, le Conseil militaire de défense nationale (CMDN) et le Comité de suivi et de contrôle de l'application de la feuille de route (CSC) ; ce dernier étant l'initiateur de cette rencontre. Selon le président du CSC, Dr Péri Rasolondraibe, la réunion doit se poursuivre lundi prochain dans l'après-midi.

KMF-CNOE - Les élections sont toujours possibles pour cette année

Selon Jean Fidèle Rakotoniaina, un cadre du Comité en charge de l'Observation des élections et de l'éducation des citoyens (KMF-CNOE), il est évident que l'organisation des élections dépend pour une grande part dans le contexte actuel de la volonté des politiciens de résoudre les blocages politiques et ce malgré les efforts déployés et les acquis du côté technique, et en dépit du fait que la loi confie la responsabilité de l'organisation des élections à la CENIT.

Retour de Marc Ravalomanana - « Fait courir de nombreux dangers pour les passagers et pour l'aéronef... » selon le notam

L'ancien président de la République, Marc Ravalomanana demeure une personnalité indésirable, personna non grata, pour les dirigeants en particulier pour les chefs de forces armées qui, par l'intermédiaire des autorités habilitées à diffuser un notam, évoquent des menaces graves « d'embrasement de foyers latents de discordes et de violences évaluées à un degré hors contrôle pour les autorités de l'Etat chargées de la sécurité publique ».

Le Kômitim-Panavotana an'i Madagasikara est né - Appel à une grande réunion avec la population au Mon Goûter ce 3 juillet

La Galerie Kamoula a hébergé ce lundi 1er juillet une conférence de presse organisée par le Kômitim-Panavotana an'i Madagasikara (HPM) qui s'est présenté au public. Les membres cette formation sont en majorité d'anciens membres du Conseil supérieur de la Transition (CST) limogés par le président de la Transition récemment et qui se sont constitués en « cellule de crise ». Ce KPM prévoit de réunir la population ce mercredi 3 juillet à l'espace Mon Goûter à Andrefan'Ambohijanahary.

Rencontre au sommet initié par le FFKM - Début ce 3 juillet, avec ou sans Marc Ravalomanana ?

Selon des sources concordantes, l'ancien président Marc Ravalomanana rentrera au pays ce mercredi 3 juillet 2013 pour participer à la rencontre des anciens présidents de la République et du président de la Transition initiée par le FFKM. Selon ces sources, Marc Ravalomanana aurait déjà entre ses mains son billet d'avion et il est inscrit sur la liste des passagers du vol d'Airlink à destination d'Ivato.

Résolutions du GIC-Madagascar - Pas d'élection le 24 juillet, la CES à restructurer et des sanctions élargies

Le Groupe international de contact pour Madagascar (Gic-M), réuni à Addis-Abéba le mercredi 26 juin 2013, a publié un communiqué relatant sur 14 points les résolutions prises ensemble par les participants. Sur la base de sa sixième réunion tenue à Addis-Abéba le 11 décembre 2011, le Gic-M est profondément préoccupé devant les difficultés rencontrées actuellement par le processus de sortie de crise qui remettent en cause les avancées enregistrées jusqu'ici.

Stabilité - Madagasikara

Je me permets d'écrire ici car je pense que rester silencieux par rapport à la situation de notre pays est aussi pire que regarder, sans rien faire, un enfant qui joue à la fenêtre à un étage assez haut. Je ne nie pas mon imperfection, je ne vais pas non plus attaquer la personne humaine des responsables de cette situation car qui que l'on soit on ne mérite pas cela ! Mais je vais essayer de porter une voix qui s'élève par rapport à l'agonie de notre Madagasikara. Je suis d'accord avec A.