Madagascar Tribune

Madagascar Tribune

Nombre d'électeurs - Il manque quelque 3 millions selon Bruno Rakotoarisoa

Bruno Rakotoarisoa, ancien membre de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) estime, en tant qu'expert électoral issu du Groupe des experts nationaux en matière d'élection, que le calendrier électoral est serré. La qualité des chances des candidats fait défaut surtout que le second tour de la présidentielle jumelé aux législatives intervient en période de pluies. Il craint un manque d'intérêt des électeurs qui seront davantage préoccupés par les pluies et les cultures dans les champs.

Omer Beriziky à propos des remplaçants des ministres démissionnaires - Un dialogue et un consensus sont nécessaires

Conformément au Code électoral, les fonctionnaires d'autorité qui se sont portés candidats à la présidentielle et qui sont déclarés éligibles par la Cour électorale spéciale (CES) doivent démissionner de leur poste 60 jours avant le scrutin. Ainsi, ils ont déposé ce lundi 26 août 2013, leur lettre de démission auprès de la CES tout en avisant leur supérieur hiérarchique. Le candidat Pierrot Rajaonarivelo a déjà procédé aux passations de service.

Mouvance Ravalomanana - Dépôt tardif d'une candidature de remplacement

Le chef de délégation de la mouvance Ravalomananana, Mamy Rakotoarivelo, ne se laisse pas faire ; il a déclaré ce lundi 26 août, que la mouvance Ravalomananana va déposer ce mardi 27 août les dossiers du candidat de remplacement de Lalao Ravalomanana auprès de la Cour électorale spéciale (CES). Il explique que la mouvance n'a été notifiée du rejet de sa requête pour rétractation que ce lundi 26 août ; aussi a-t-elle décidé (enfin) de déposer les dossiers du candidat de remplacement de Lalao Ravalomanana.

Élections législatives - 893 candidatures

Le dépôt de candidatures pour les élections législatives se poursuit. Selon le président de la Cenit, Béatrice Atallah, ils sont ce vendredi 23 août 2013 quelque 893 candidats à avoir rempli et satisfait les formalités requises auprès des 119 districts. Les éventuels candidats auront encore jusque vers mi-septembre pour déposer leurs dossiers car les bureaux des Organes de vérification et d'enregistrement des candidatures (OVEC) auprès des districts ne fermeront que le 13 septembre prochain.

Développement rural - Le réseau SMS en appui aux agriculteurs

Récemment, du 12 au 16 août dernier, le Réseau des Centres de service agricole (Réseau InterCSA) des régions Menabe et Melaky a bénéficié de formations aux fins de mise à la disposition des producteurs et des acteurs du développement rural d'outils dont ils ont besoin pour leur épanouissement. Il s'agit notamment d'un réseau SMS pour collecter et diffuser les prix et d'un site web du projet pour publier les actualités régionales et nationales et pour servir de portail pour tous ces acteurs.

Calendrier électoral révisé

Calendrier révisé du processus électoral 2012-2014 N°ACTIVITÉSDURÉE (jours)DATES I - ACTIVITÉS TRANSVERSALES 1 Communication, Sensibilisation et Éducation Civique Électorale (art.5 Loi n°2012-004) 669 01-mai-12 → 28-févr-14 2 Sécurisation du processus électoral 669 01-mai-12 → 28-févr-14 3 Mobilisation des ressources 518 01-août-12 → 31-déc-13 II - RÉVISION SYSTEMATIQUE DE LA LISTE ÉLECTORALE 4 Recensement des électeurs 333 01-oct-12 → 29-août-13 5 Saisie des données du (...) - Dossier

Bulletin unique de la présidentielle - Compliqué

La rencontre de ce vendredi 23 août de la CENIT avec les candidats a été rude. Le consensus a finalement instauré un bulletin unique compliqué pour l'électeur et qui nécessite donc une sensibilisation et un apprentissage urgent. Les desiderata des uns et des autres ont en effet fait en sorte que c'est l'ordre de parution de la liste précédente (celle du mois de mai) qui a été retenu, c'est-à-dire avec les 41 candidats mais dont l'effectif total reste 33 candidats.

Sortie de crise - Le point de non-retour

Le SeFaFi s'était insurgé contre la décision de la CES (Cour Électorale spéciale) qui, le 3 mai dernier, avait validé des candidatures à l'élection présidentielle manifestement entachées d'irrégularité. Il avait demandé que cette forfaiture soit lavée par une Cour renouvelée dont les membres honoreraient le serment de respecter les lois et la Constitution. Le 17 août, la nouvelle CES a publié la liste des 33 candidats ayant satisfait aux exigences de la loi.

L'Union Africaine se félicite de la publication de la liste définitive des candidats à l'élection présidentielle à Madagascar - L'UA met en garde les acteurs malgaches tentés de saper le processus électoral contre tout acte irresponsable

Addis Abéba, le 21 août 2013 : La Présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), Dr. Nkosazana Dlamini‐Zuma, se réjouit de la publication, ce jour, par la Cour électorale spéciale (CES) de Madagascar, de la liste définitive des candidats à l'élection présidentielle qui doit marquer le retour à l'ordre constitutionnel et la conclusion du processus de sortie de crise.

Élection présidentielle - Premier tour le 25 octobre, second le 20 décembre

C'est officiel, le premier tour de l'élection présidentielle se déroulera le vendredi 25 octobre 2013 tandis que le second tour de la présidentielle qui sera couplé aux élections des députés est prévu le vendredi 20 décembre 2013. L'élection de maires et des conseillers n'interviendra qu'en 2014. Ce sont les informations recueillies cet après-midi du jeudi 22 août 2013 au siège de la CENIT auprès de son président Béatrice Atallah après une réunion de cette institution avec les experts de l'Onu.

Processus électoral - Le KMF-Cnoe appelle au calme

Le KMF-Cnoe a partagé à la presse ce mercredi matin du 21 août 2013, son point de vue à propos de la décision de la Cour électorale spéciale (CES) nouvelle version. Le KMF-Cnoe estime que la décision de justice ne peut satisfaire tout le monde mais c'est une décision qui est conforme à la loi en vigueur ; aussi le KMF-Cnoe appelle la population au calme et à œuvrer pour que le pays chemine vers les élections, seule issue à la crise.

Les sept chefs de région limogés - De nouveau devant la presse

Après avoir procédé aux passations de service, les sept (7) chefs de région qui ont été limogés le 9 août dernier ne veulent pas être oubliés ; ils sont revenus à la charge ce mercredi 21 août 2013 pour dénoncer le caractère politique de leur mise à l'écart. Ils refusent les accusations de mauvaise gouvernance que le président de la transition et le ministre de l'Intérieur leur prêtent ; ils ont aussi pointé du doigt le ministre de la Justice et le ministre de la Communication.

Joachim Chissano - Satisfait

Chissano et son équipe sont arrivés dans la capitale en début d'après-midi de ce mercredi 21 août 2013. Leur mission durera trois jours. Bien que Chissano avoue ne plus avoir rien de neuf à déclarer à la presse, il a quand même partagé sa satisfaction devant les derniers développements de l'actualité politique. Il s'est en fait félicité de l'évolution du processus électoral. Par rapport aux recommandations de la Sadc et à celles du GIC-M, il trouve que tous les candidats en situation anormale ont été éliminés.

Cour électorale spéciale - Publication de la liste des candidats à la présidentielle

La Cour électorale spéciale (Ces) nouvelle version a rendu publique ce soir du mercredi 21 août 2013, la liste définitive des candidats qui ont rempli les conditions légales et qui sont donc admis à la course à la présidentielle. À la précédente liste qu'elle a diffusé le samedi 17 août, s'est ajoutée la candidature du ministre des Finances, Hery Rajaonarimampianina ; ce qui porte l'effectif des candidats à trente trois (33).

Hery Rajaonarimampianina - Candidature de substitution validée

Hery Rajaonarimampianina, ministre des Finances et du Budget, est le seul candidat de substitution dont les dossiers de candidature ont été déposés auprès de la Cour électorale spéciale (CES) nouvelle version. Il a été présenté par Kolo Roger et Jules Etienne dont les candidatures ont été invalidées par la CES. Ce mercredi soir du 21 août, la Cour électorale spéciale a validé la candidature de substitution de Hery Rajaonarimampianina.

Manifestation à Ankorondrano - Mamy Rakotoarivelo remis à sa place

La mouvance Ravalomanana a encore fait faux bond ; le chef de délégation, Mamy Rakotoarivelo, a vraisemblablement été rappelé à l'ordre par Lalao Ravalomanana car il n'y eut aucun rassemblement sur le terrain vague d'en face du temple Jesosy Mamonjy à Ankorondrano ce mercredi 21 août 2013. Lalao Ravalomanana avait en effet publié un communiqué selon lequel il faut s'interdire de perturber le déroulement des examens du baccalauréat.