Madagascar Tribune

Madagascar Tribune

Sarah Georget Rabearisoa - « Un grand nombre de candidature est important »

Sarah Georget Rabearisoa, président du parti Hasin'i Madagasira (parti Vert) trouve que c'est encourageant et important qu'il y ait un grand nombre de candidats aux élections présidentielles du 24 juillet 2013. C'est l'expression d'une volonté de prise de responsabilité et de la démocratie mais c'est important surtout car cela offre un large choix aux électeurs, explique-t-elle lorsqu'elle a déposé ce lundi 15 avril son dossier de candidature auprès de la Cour électorale spéciale (CES).

Candidature de Lalao Ravalomanana et FFKM - Aucune objection, par contre, des conditions sur l'initiative du FFKM selon les Verts

Réagissant par rapport à l'actualité, Sarah Georget, candidat aux présidentielles au nom du parti Vert, est claire et nette. La candidature de Madame Lalao Ravalomanana ne pose aucun problème au parti Vert du moment que c'est la solution adéquate car elle n'a pas de problème avec la Justice mais plutôt c'est l'Administration qui l'a empêché de rentrer au pays en son temps. Donc les conditions de résidence durant 6 mois au moins sont discutables, insinue-t-on du côté des Verts.

Conférence nationale - Une autre à Ambositra les 11 et 12 mai 2013

Les comités de défense de la démocratie 2009 (KMD 2009), sur instigation du parti Tambatra, présidé par Pety Rakotoniaina, tiendront une conférence nationale les 11 et 12 mai prochains à Ambositra chef lieu de région de l'Amoron'i Mania. L'objectif est de raffermir la cohésion et la solidarité entre les KMD 2009, d'évaluer la situation par rapport aux revendications de changement et d'établir des termes de référence à observer par la 4e République.

Conjoncture politique - Vers une remise en cause du calendrier électoral ?

Une délégation du Forum parlementaire de la SADC, conduite par le Dr. Essau Chiviya (Secrétaire général du Forum parlementaire), Sheuneni Kurasha et Mahendrasing Khooblall, est dans nos murs. Une autre délégation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de la République sud-africaine y séjourne également jusqu'au 19 avril 2013. Et l'on annonce l'arrivée des médiateurs Joachim Chissano et Leonardo Simão pour le 15 avril prochain.

Réconciliation au CCI Ivato - Le FFKM confirme

Le 29 mars dernier, lors du culte de commémoration en l'honneur des victimes et des événements de 1947, le FFKM a déclaré son intention de reprendre du service de médiation et de réconciliation. Cette plateforme religieuse a confirmé ce jeudi 11 avril devant la presse au Centre Arupe Faravohitra, sa détermination à œuvrer pour cette réconciliation des chrétiens et notamment des politiciens dès ce 18 avril 2013. Le FFKM les appelle ainsi réfléchir sur la sortie de crise et la paix durable.

Sortie de crise - Invitation du FFKM : un schéma à la 31 octobre 1991 serait en gestation ?

L'invitation lancée aux acteurs de la crise par le FFKM pour le 18 avril 2013 n'est pas fortuite. Le climat politique se dégrade à l'entame de la période de dépôt de candidature. Les premiers signes de dissensions et de querelles intestines autour du candidat à investir ou à soutenir commencent à éclater au grand jour au sein des états-majors politiques. Sachant l'improbabilité de leur investiture par leur parti ou mouvance d'origine, certains candidats ont préféré faire le forcing pour s'autoproclamer.

Elections présidentielles - Dr Jean Louis Robinson crée la surprise

Le Dr Jean Louis Robinson, ancien ministre sous la Présidence de Marc Ravalomanana a surpris ce jeudi 11 avril lorsqu'il s'est présenté avec son staff devant le Greffier de la Cour spéciale électorale (CES) pour déposer son dossier de candidature aux présidentielles. Il se présente indépendamment des entités politiques que plus d'uns auraient soupçonné. Il déclare vouloir rassembler le TIM si le Tim Raharinaivo et le GMMR le souhaitent car ce sont tous des amis.

Médiation de la SADC - Chissano de nouveau dans le pays

Après plusieurs mois de silence, voici que la SADC fait parler d'elle dans le processus de sortie de crise. Joaquim Chissano arrive ce lundi 15 avril pour évaluer la situation dans le pays et poursuivre les consultations. Il prévoit de rencontrer les représentants des différentes parties prenantes dans la mise en œuvre de la feuille de route en particulier quand le pays est en train de franchir l'étape cruciale des élections présidentielles.

Elections 2013 - L'EMMO Nat réclame Ar.7,6 milliards pour la sécurisation

Pour sécuriser les élections, c'est-à-dire assurer la sécurité de l'acheminement des matériels de vote, prévenir des troubles lors du scrutin, sensibiliser les électeurs de la nécessité de l'apaisement…, les éléments de l'État major mixte opérationnel national (EMMO Nat) ont demandé un « budget spécial » évalué à 7,6 milliards d'ariary. Comme tous les départements ministériels impliqués dans le processus électoral, un « budget spécial » affecté à la sécurité est indispensable, déclare le général Richard Ravalomanana.

Quelle heure est-il monsieur crocodile… - Nord Ouest moins le quart, Madame GasCar

Exercice de style pour petit point de géopolitique autour du nombril malgache… par Patrick Rakotomalala (Lalatiana Pitchboule) . Avril 2013 L'expression « voir midi à sa porte » traduite en « rechercher son propre intérêt avant toute autre considération », décrit aussi cette perception du temps que nous avions tous différente. Illumination : « Mais bien sûr… Quand l'astronome raisonne en milliards d'années, le géologue, lui, réfère sa pensée en millions d'années.

Politisation de l'Éducation nationale - Manoro Régis réplique

Accusé d' « UNDD-isation » des structures du ministère de l'Éducation nationale, Manoro Régis réplique. « Il y a 114 chefs Cisco dans le pays et je n'ai même pas changé la moitié de ces responsables de circonscription scolaire ; il y a aussi 22 DREN, mais on compte tout au plus sur les doigts d'une seule main les responsables de DREN qui ont déjà appartenu au parti UNDD. En tout cas, je n'oblige personne à adhérer au parti car c'est la démocratie que l'UNDD promeut.

Financement des campagnes électorales - La société civile et la Plateforme état de droit et gouvernance, en veille active

Serge Zafimahova du Club de développement et éthique (CDE) déclare qu'il devrait y avoir une commission d'enquête et de moralité en charge des candidats aux présidentielles. Il souhaite que tous les dossiers ayant trait aux candidats aux présidentielles, qu'ils soient déjà traités ou non, devraient être examiné par cette commission. Il suggère que le FFKM lance un appel public pour que les citoyens qui ont maille à faire avec un de ces candidats, déposent leur dossier auprès du FFKM.

« Croisade » du FFKM : une menace pour le NI NI ?

Deus lo Vult, crièrent enfin les quatre « glaivadaires » du FFKM, et ce au bout d'une lassante sempiternelle période d'attentisme. Un appel au ralliement attestant que finalement l'Église en tant qu'autorité spirituelle est fin prête pour mener une expédition destinée à mettre de l'ordre dans un temporel où la politique a presque tout chamboulé. En toile de fond, une rude mission de réconciliation dans une communauté politique visiblement fragmentée par des intérêts partisans difficilement compatibles.

Dépôt de candidature pour les présidentielles - Hajo Andrianainarivelo, Jean Lahiniriko et Roland Ratsiraka, les premiers sur la ligne de départ

Quelques heures après l'ouverture des bureaux du Greffier en chef de la Cour spéciale électorale (CES), trois candidats se sont précipités pour marquer le pas et surtout pour signifier qu'ils sont impatients de se faire élire le 24 juillet prochain. Ouverture en effet ce matin du lundi 8 mars et ce jusqu'au 28 avril 2013 dans les locaux du CES à Ambohidahy, des dépôts des dossiers de candidature aux présidentielles de juillet 2013.