Madagascar Tribune

Madagascar Tribune

Plate-forme nationale de la société civile - Contre la candidature de Rajoelina

La plate forme nationale des organisations de la société civile de Madagascar (PFNOSCM) réclame publiquement la disqualification d'Andry Rajoelina et en même temps demande aussi le limogeage des 9 membres de la Cour électorale spéciale (CES). La PFNOSCM est convaincue que la candidature d'Andry Rajoelina, validée par la CES, a violé les textes en vigueur puisqu'elle a été reçue hors du délai légal de dépôt de candidature.

Ascension : et si on en parlait ?

Avant tout, qu'est ce que c'est l'Ascension ? Quelle est son origine ? Comment la célèbre-t-on à Tanà ? L'Ascension telle qu'on la connaît Fête chrétienne célébrée 40 jours après Pâques et 10 jours avant Pentecôte, elle remonte aux temps apostoliques. Son origine est l'élévation de Jésus, fils de Dieu, dans les cieux après sa résurrection. Au début Pentecôte et Ascension étaient célébrées ensemble, mais c'est vers la fin du IVe siècle que l'Église a décidé de les consacrer séparément.

Jean-Eric Rakotoarisoa sur RFI - La candidature d'Andry Rajoelina, « un problème de crédibilité »

Par Christophe Boisbouvier A Madagascar, la crise est rouverte. En janvier, Andry Rajoelina avait décidé de ne pas se présenter à la prochaine élection présidentielle. Et quatre ans après le coup d'Etat de 2009, beaucoup de monde était soulagé. Mais vendredi dernier, coup de théâtre : le numéro un de la transition malgache a fait volte-face. Il sera finalement candidat à l'élection du 24 juillet. Le professeur Jean-Eric Rakotoarisoa enseigne le droit constitutionnel à l'université d'Antananarivo.

Célébration de la Journée de l'Europe - « L'UE continuera à appuyer la mise en œuvre de la Feuille de Route et le respect du calendrier électoral »

« Les élections ne résoudront pas la crise qui est devenue structurelle ; mais si elles sont crédibles, elles seront un bon début, un passage nécessaire pour le retour à l'ordre constitutionnel ». Telle est la position affirmée ce mercredi par l'ambassadeur de l'Union européenne, Leonidas Tezapsidis, lors de la célébration de la journée de l'Europe.

Course à la magistrature suprême - Edgard Razafindravahy s'est désisté…

Le candidat Edgard Razafindravahy a été absent et ne s'est pas fait représenter lors de la séance de tirage au sort à la CENIT à Alarobia ce mercredi 8 mai. Il a informé le président de la CENIT qui a fait part de cet abandon/désistement à poursuivre la course à la présidentielle à l'assistance tout en indiquant qu'il revient à la Cour électorale spéciale (CES) de valider ou non cette « renonciation ».

Troubles dans le district de Mananara Nord - « Il n'y a pas de fumée sans feu »

Il y a eu des troubles à Mananara Nord dans la nuit du 5 Mai 2013. Si nous rappelons l'histoire, la genèse en est la mort d'une personne au cours d'une opération chirurgicale, suite au délestage. De fil en aiguille, il s'en est produit la colère des habitants envers la JIRAMA et la police. À la fin, il y a eu deux morts, dont un jeune de 17 ans suite au désordre engendré par la mort d'une personne, lors de son opération. Ce n'est que deux jours après, que le calme revient peu à peu.

« Pré campagne 2013 » - Qui saura ?

À partir de la publication des candidats aux présidentielles, les marchands de rues refont surface, les responsables ferment les yeux. De ce fait les embouteillages augmentent, la tension monte chez chacun. Depuis la candidature d'Edgard RAZAFINDRAVAHY aux présidentielles, la persécution des marchands des rues s'est relâchée. S'agirait-il déjà d'une pré campagne ? Nul n'est en mesure de répondre à cette question. Le fait est que l'absence des responsables se fait ressentir de jour en jour.

Cour électorale spéciale - Accusée, elle s'explique

Attaquée de toutes parts, c'est par voie d'affichage que la Cour électorale spéciale (CES) a donné les arguments de sa défense à propos de la liste électorale définitive qu'elle a publiée le 3 mai. A son avis, elle n'aurait pas du s'expliquer sur cette décision qui est une décision de justice mais devant la vague de critiques à son endroit qu'elle estime contraignantes notamment de la part des candidats et partis politiques engagés dans la course à la présidentielle.

Bus chinois - 500 promesses pour 600 espoirs

De nombreux transporteurs semblent être intéressés par le fameux bus chinois qui va arriver le mois de juin prochain selon l'Union de la Coopérative du transport Urbain ou UCTU. Pour la coordination des achats, il y aura une sélection de dossiers effectuée par un comité. Les commandes ont atteint jusqu'à 600 depuis la semaine dernière. Cependant l'offre se limite à 500, elle ne suffira pas à satisfaire la demande. Un comité sera mis en place pour la sélection des dossiers cette semaine même.

Kondrâneries manara-penitra

La situation s'emballe, et on n'est pas loin du dérapage incontrôlé. Forte du soutien de 673 personnes représentant 231 organisations, et affirmant selon RFI parler « au nom du peuple malgache », le Conseil chrétien des Églises (FFKM) a publié les résolutions de son dialogue malgacho-malgache qui sentent le retour en arrière de quelques mois, si ce n'est années : nouvelle transition, nouvelle feuille de route, nouvelle Constitution, nouveau calendrier électoral, nouvelle structure de direction du pays.

Presse et liberté

Selon le bilan de l'Organisation des Nations Unies, 174 journalistes dans le monde ont été emprisonnés dans l'exercice de leur profession, dont 19 sont tous morts en Syrie au cours de leur emprisonnement. C'est pour cela que, cette année, l'ONU a choisi les mots « Parler sans crainte : assurer la liberté d'expression dans tous les média » pour marquer la journée mondiale de la liberté de presse, le 3 Mai. Madagascar a ainsi encore dévalé la pente sur le classement du respect de la liberté d'expression.