Nawaat

Nawaat

Tunisie: Reporters sans frontières est soulagée mais reste vigilante

Le 5 septembre 2013, à l’issue de la phase préparatoire du procès de Mourad Meherzi et de Nasreddine Shili, le juge de la chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Tunis a accepté la demande de mise en liberté de Mourad Meherzi. Ce dernier, accusé d’avoir filmé et diffusé les images d’un jet d’œuf sur le ministre de la Culture le 16 août dernier, a été remis en liberté dans la soirée après trois semaines de détention. Sa libération reste cependant provisoire. Les charges retenues contre le cameraman d’Astrolabe TV n’ont en effet pas été abandonnées.

FTDES: Un an après l’incident des 6 et 7 septembre, quel sort pour les migrants en mer Méditerranée?

Les 6 et 7 septembre 2012, un incident maritime à proximité de l’îlot de Lampione (Lampedusa, Italie) faisait de nombreux disparus, s’ajoutant à la longue liste des migrants disparus entre la Tunisie et l’Italie depuis 2011. Cet incident, aux circonstances encore mystérieuses, arrivait alors même que la zone était patrouillée par les carabiniers, la garde italienne des finances, les gardes-côtes, les patrouilles de Frontex et ratissée par des radars et systèmes satellites. Depuis ce jour, quatre personnes ont elles aussi disparu le 9 novembre 2012 au large du Capbon.

Human Rights Watch / Tunisia: Rappers sentenced to prison for artwork, writing, lyrics deemed ‘insulting’

Tunisia: Rappers Sentenced to Prison String of Prosecutions for Artwork, Writing, Lyrics Deemed ‘Insulting’ (Tunis, September 5, 2013) – A criminal court sentenced two Tunisian rappers to prison on August 30, 2013, for “insulting the police,” Human Rights Watch said today. The sentences of a year and nine months in prison, which violate their right to free expression, are the latest in a string of similar prosecutions.