Mali Web

Mali Web

Kidal est à nous

Soldats maliens, Kidal est à nous, foncez et prenez-le Aucune bataille ne sera plus digne et noble que celle-là C’est notre droit le plus légitime de récupérer ce qui nous appartient Comme Tombouctou, Gao, cette fraction de nos terres doit nous revenir Entre l’enfer avec les terroristes et l’avenir avec le Mali Kidal, même sous l’emprise de certains de ses fils révoltés et égarés Sait avec qui, elle avancera, déjà que la raison triomphe partout Car ses enfants lucides combattent encore dans l’armée républicaine Kidal est vous

Guerre au Mali: comment l'armée française verrouille les images

Guerre au Mali: comment l'armée française verrouille les images

Dès le début, on a interdit à tous les journalistes internationaux de quitter la capitale Bamako où ils furent harcelés par les soldats de la junte malienne qui confisquèrent leur matériel. Une semaine après le début de la guerre, un certain nombre de «journalistes embarqués» furent autorisés à se rendre au Nord-Mali. On instruisit ces correspondants de se tenir aux côtés des unités qui leur avaient été désignées et la participation fut restreinte exclusivement aux employés des médias français nationaux.